lundi 7 juillet 2014

Lettre à Monsieur CHARPENTIER / Syndic

                                                                     Monsieur Jean CHARPENTIER / Syndic / PARIS
 
                                                                                                                 Le  7 juillet 2014
Objet  : copropriété 22 rue Ernest Renan, 75015

Monsieur,

Ma précédente   lettre à vos services ,  concernant l’obtention d’un badge pour ouvrir la nouvelle porte est restée sans réponse.
Une autre précédente lettre concernant les documents obligatoires à joindre au PV d’AG des copropriétaires est également  restée sans effet.

Par ce  moyen,  ici, je vous préviens une nouvelle fois d’un phénomène de criminalité dans l’immeuble dont vous êtes gestionnaire. Cette forme de criminalité consiste à pulser des ondes électromagnétiques et sonores à travers les canalisations et les parois de l’immeuble ,  et qui sont des parties communes .

Ces ondes sont pulsées depuis deux ans, vers ma chambre et mon lit,  à partir des appartements de la famille WALTI et de Mr BESAGNI ( prévenu) . Elles empêchent le sommeil et cuisent le corps.

La gestion , la préservation et l’usage  courant accepté de ces parties communes vous ont été confiés par mandat renouvelé avec honoraires payables d’avance. Il semblerait donc  normal que vous interveniez pour faire cesser ce type de  criminalité digne de déments .

Il reste à souhaiter que vous passiez sur ce blog pour en prendre connaissance.

Voici ci après la traduction par détection de ce qui est appelé «  tir d’énergie dirigée  »  vers ma chambre , et qui a été enregistrée de nouveau le 6 juillet 2014.



Et ici, ce qui est considéré comme «  mur thermique  » , autrement dit «  cuisson  » du corps de voisins , pour détruire la santé,  pendant la nuit. Cet enregistrement d'ondes pulsées intentionnellement, date également du 7 juillet 2014.



A disposition, il existe également un enregistrement audio des  bruits de tirs incessants effectués depuis l'appartement du 5ème.

Par ailleurs, à propos des parties communes que , sauf urgence, seule une décision de tous les copropriétaires  en AG donne l’autorisation de modifier , je vous signale un «  barbouillage  » fait au 6ème étage, dans un local /partie commune.

Il faut noter également un affichage sauvage,  qui ne porte ni votre nom ni votre signature de gestionnaire et qui cache la liste des résidents. Cette affiche devrait avoir été placée sur le tableau prévu à cet effet.


Ce tableau étant hors de portée de lecture, il y aurait lieu de le déplacer. Par exemple auprès de ceci qui par ailleurs nécessite une explication que j'avais demandée. En vain.



Il est à noter également qu’en cas de besoin d’intervention des pompiers, il leur serait impossible de
reconnaitre facilement les lieux , puisque le plan de l’immeuble prévu pour les  urgences ou évacuations  est , lui aussi, inaccessible, placé sur le tableau d'affichage au-dessus des boites à lettres.

Il me reste à souhaiter que vous avez bien reçu mon chèque en paiement de vos honoraires de gestion courante.
Avec mes meilleures salutations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.