lundi 1 septembre 2014

TORTURE - 2 méthodes


Il s’agit de torture par souffrance continue infligée volontairement, et par privation de sommeil.
Les détections présentées ici correspondent à des TIRS d’énergie dirigée, en provenance de l’appartement WALTI-CHARLOT, juste au-dessous de ma chambre . 
Ces TIRS sont dirigés systématiquement vers la boite crânienne. Ce qui signifie que l’opérateur/voyeur  à un moyen de repérer ma position et y passe un temps considérable.
Tout déplacement du lit ou inversion de position ( tête au pied) est immédiatement suivi d’un déplacement de l’appareil pulseur dans l’appartement du dessous , pour ajustement à la verticale des tirs d'énergie  vers la tête.
Ces tirs traversent la structure de l’immeuble ( plancher) plus 60 cms d’empilement  de matériaux divers + environ 7 cms d’autres éléments divers  fixés pour chaque nuit autour de la boite crânienne   pour essayer , en vain , de protéger le CERVEAU
Le champ électromagnétique (CEM) détecté  dans ces tableaux  n’indique pas des ondes ambiantes comme il en existe dans tous les immeubles avec les DECT , la WIFI ou WLAN . 
Il montre  l’utilisation des  hautes fréquences   ( HF) concernées par ces tirs fulgurants. 
Deux méthodes  de torture par souffrance infligée volontairement par le criminel du dessous  , sont présentées ici. 
Il faut noter dans la seconde méthode la cadence infernale des tirs qui signent sans doute la programmation de l'appareil utilisé. Cette cadence ne laisse aucun répit. 
Ces tirs d’énergie dirigée traversent TOUT.
N= 0,9 GHz     AE= 2,6 GHz

2
AB= 2,3 GHz indique la valeur la plus haute des fréquences  du spectre du signal utilisées

Accessoirement, cet individu , que la police de Paris XV préfère aux victimes,  continue de pratiquer des violations quotidiennes  de mon domicile . 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.