lundi 27 octobre 2014

Plainte n°1

La vie d'une cible est faite de mésaventures  malheureuses incessantes, de réparations ou travaux impossibles, de paquets qui n'arrivent pas, de propos déformés, de lettres volées, de dossiers perdus ou manipulés, de plaintes gardées sous le coude d'un fonctionnaire . 

Ces blogs ne changeront pas le système pétrifié de malfaisance organisée  qui devient la norme dans une vie de personne ciblée . Ils  donnent seulement un peu à voir ce qu'est ce système qui prévaut contre elles..

Voici ci-après une plainte , pour mémoire.
Oser dire à un procureur ce qu'il doit faire est naturellement très audacieux et ne s'envisage que parce que les (non)  réponses sont habituelles.


                                                                                             Monsieur le Procureur de la République
14 Quai des Orfèvres
75059 PARIS RP-SP

Paris le 13 août 2014


Plainte contre Mr le docteur Yavor DELCHEV  employé à l’hôpital européen Georges Pompidou, 
Pour faux certificat médical ayant entrainé un préjudice grave d’incarcération hospitalière et de réputation de malade mentale


Monsieur le Procureur, 

J’ai été transportée le 29-4-2013 à l’hôpital européen Georges Pompidou après une chute sur un trottoir, pour un scanner de précaution.
Le certificat initial note des hématomes  au niveau du bras et du front.

Alors que je dormais sur un brancard en attendant l’examen , un médecin Mr DELCHEV  est venu me réveiller et me poser des questions.
J’ai répondu poliment et posément .
Mr DELCHEV n’écoutait pas mes réponses, absorbé par d’incessants textos.

Mr DELCHEV a  ainsi fait un certificat un certificat inexact qui se révèle un faux .  Dans ce certificat, il m’attribue des propos que je n’ai pas tenus  :   un COMPLOT de FRANCS MACONS et d’EXTRA TERRESTRES …… et des ONDES ELECTROMAGNETIQUES qui m’empêchent de dormir depuis quelques nuits.
Dans un certificat censé neutre,  de professionnel, Mr DELCHEV s’est permis un commentaire personnel mis entre parenthèses ( incontournables)  . Cela induit à penser à un but personnel lié à ce commentaire déplacé.
Mr DELCHEV  déduit de ses remarques erronées,  un nom de maladie  et une nécessité de traitement.
Son certificat entrainera une  incarcération hospitalière de 27 jours et un dossier constitué de maladie mentale.

        Je ne connais pas d’extraterrestres  et n’avais pas de raison de m’attribuer 
        une  quelconque  relation de ce type, surtout pas en parlant à un inconnu.
         
            Je n’ai pas utilisé le mot «   complot « en réponse aux questions 
             de Mr DELCHEV ,  ni mentionné   une quelconque période de 
           10 ans d’ennuis. 
            Je n’ai pas parlé de quelques nuits sans sommeil , mais de
            plus de 365 nuits   sans sommeil normal.
            
             
              Il suffirait d’avoir accès aux textos  du téléphone de Mr DELCHEV , 
             pour la  date du 29  avril 2013, aux environs de 23 H 
            ,  pour connaître l’origine de ces inventions  insalubres.
           
          Par la présente , je porte plainte contre Mr Yavor DELCHEV, 
          médecin alors employé     par   l’hôpital Georges Pompidou de Paris , 
          aux termes     des article 441-1 et 441-7 du   code pénal pour avoir fait 
           un certificat  médical faisant état de faits inexacts ,  ayant 
          entrainés un grave préjudice. 

  Je demande par la présente l’annulation de l’entier  dossier constitué à la suite 
  de ces inexactitudes et  que me soient versés des dommages et intérêts 
   équivalents à l’amende prévue pour ce cas.

Avec mes respectueuses salutations.
        
             

             
     
           

             

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.