mercredi 24 juin 2015

Harceleurs- Prédateurs - Contrôle social (2)


Il est notoirement connu que d’anciens employés de l’armée participent à ce genre d’activités prédatrices, en se prétendant  en mission. Cela leur permet de circonvenir plus facilement le voisinage de la cible et d’obtenir soutien et aide. Ceux qui font partie d’organisations secrètes s’adonnent au harcèlement en réseau tout naturellement ,de façon régulière.

L’activité et la pratique de harceleur/prédateur semble le même dans le monde entier.  Les cibles racontent la même chose partout dans le monde.Ce qui donne à croire qu’il existe un protocole standard, basé sur une série de tactiques, de phases progressives, et sur la nature des agressions. L'individu ciblé a été choisi et observé , longtemps avant qu’il ne réalise qu’il est l’objet de ce phénomène criminel.Les harceleurs /prédateurs ont ainsi atteint leur objectif stratégique en stigmatisant, discréditant, compromettant la cible au préalable . On pourrait dire que tous les puits ont déjà été empoisonnés en ce sens que toutes les possibilités d’aide et d’évasion ont été bloquées.

En organisant une “domination par l’information” les harceleurs/prédateurs ont pris l’avantage sur la cible et ce qui va va jusqu’à un pouvoir de domination totale. 

Cela se fait par des écoutes , la géolocalisation de la cible, un accès illégal à tous ses dossiers , comme ses comptes bancaires , ses courriels, ses dossiers médicaux, ses dossiers de crédit ses relevés de dépenses 
Les harceleurs/prédateurs sont ainsi en mesure de fournir une surveillance à 100% et un accès à toute information concernant la cible également à 100% à partir d’ordinateur, de papier, de photos, ou de toute source personnelle.

Les harceleurs/prédateurs utilisent alors tout renseignement obtenu pour tendre des embuscades ou mettre en place leurs sabotages. Ils peuvent pénétrer dans le lieu de vie, le lieu de travail, le véhicule. Ils peuvent aussi brouiller toutes les communications, intercepter les email, manipuler la messagerie vocale , subtiliser le courrier... Aucune communication ne sera plus fiable . NI à l’entrée. Ni à la sortie.Ce qui permet aussi toute sorte de manipulation ou de contrôle insidieux.

Les harceleurs/prédateurs mettent sans cesse à jour les informations détenues sur la cible et les partagent aussitôt avec tous les autres participants. Ils prennent des photos de la cible , de son lieu de vie, de sa voiture de son lieu de travail, de sa famille ou de ses amis et même des animaux domestiques . Toutes ces informations sont immédiatement diffusées par internet ou par les téléphones cellulaires . C’est ainsi que les individus ciblés sont constamment reconnus par les harceleurs/prédateurs , quelque soit l’endroit où ils se trouvent.
Les harceleurs/prédateurs préfèrent sadiquement avoir un dossier de photos à des moments où le harcèlement est intense , par exemple quand l’individu ciblé s’est fait renvoyer, ou quand il est dépressif ou quand il a l’air exténué par la privation de sommeil ou la peur. 

Le profilage psychologique est encore une autre tactique appliquée à un individu ciblé pour déterminer ses points faibles . Les harceleurs/prédateurs analysent tous les renseignements obtenus, telles que les craintes, les points d’accroche, les contradictions, les vieux problèmes , les possibles raisons de honte, la toxicomanie, les vices, et tout ce qui a de l’importance . Ils interrogent souvent avec succès une cible sous diverses formes et utilisent ensuite l'information pour maximiser leur capacité de sa destruction.

Les adeptes du harcèlement en réseau ont leur propre langage codé, à la fois
verbal et visuel. Chaque individu ciblé est appelé par un mot de code attribué. Les signes de la main sont un outil important de leur protocole universel. Certains signes de la main ressemblent à ceux qui sont utilisés en base ball ou dans d’autres sports ou encore par des forces de l’ordre.
Ils utilisent aussi des signes de la main pour identifier la partie du corps à attaquer. Ce sont souvent les yeux et le cœur. Ils utilisent également des signes de la main pour coordonner des intrusions illégales . C’est encore le cas pour les caravanes de véhicules, ou les groupes qui préparent une attaque de cible. Les alarmes , les klaxons ou les warnings sont également utilisés.

Dans les zones résidentielles, la façon d’utiliser les lumières extérieures est porteuse d’un massage. A la manière des espions, les harceleurs/prédateurs utilisent des adresses fictives pour transmettre des messages . Les toilettes publiques sont aussi couramment utilisées pour échanger informations ou matériel, avec en plus un système de ramassage et de livraison dédié à cette activité. Les harceleurs/prédateurs se servent d’une batterie de questions/réponses qui leur servent à se reconnaître en tant que tels. Aux USA , ils évoquent l’argent par le nom de famille du président représenté sur le billet . Si quelqu’un dit “ j’ai des références” ( = de l’argent) “ cinq des Franklins”. Ce type de langage est commun à tous.

Les harceleurs/ prédateurs commencent en général une campagne de discrédit de grande ampleur contre une cible choisie bien avant que la cible n’imagine qu’elle a de tels ennemis. Cette tactique discrédite ainsi la cible auprès de ses voisins ou de ses amis.
L’un des buts des harceleurs/prédateurs est de priver la cible de tout soutien et de toute forme d’assistance. Dans cette perspective, des policiers sont contactés par des citoyens qui se prétendent soucieux de leur environnement où évolue une cible qu'ils font passer pour mentalement instable. Cela permet de préparer le terrain qui permettra de douter de la cible quand commencera le harcèlement en réseau et alors que la cible cherchera de l’aide. Ce type de campagne de discrédit fait passer la cible pour indésirable pour diverses raisons incluant même de faux crimes répugnants. Et les harceleurs/prédateurs peuvent même aller jusqu’à se présenter comme des agents infiltrés du gouvernement et  en mission,  à l’aide de faux documents, mais dont ils ne donneront jamais de copie.

La ruine financière de la cible est un autre objectif des harceleurs/prédateurs. . Pour atteindre cet objectif, ils essaient de priver la cible d’un emploi salarié , prétendant servir d’intermédiaire pour arranger la situation dont ils profiteront pour voler, accaparer biens ou espèces en continu. Les diverses violations de domicile, de véhicule, les intrusions dans les systèmes informatiques ou les lieux de travail sont des tactiques qui prouvent ce type de criminalité difficile à arrêter. Ces harceleurs/prédateurs peuvent ouvrir des serrures, contourner les systèmes d’alarme, entrer n’importe où déguisés en employés de maintenance, en policiers, ou en livreurs. Ils savent aussi se débrouiller pour obtenir un boulot là où se trouve la cible de façon à avoir prise sur sa vie, et ses relations et avoir en main tout ce qu’il faut pour nuire. 

Ces groupes de harceleurs/prédateurs emploie aussi une tactique de synchronisation, qui implique un calendrier précis pour inter-agir en réaction aux habitudes de la cible . Par exemple, si une cible sort acheter le journal du matin, il y aura des manifestations du harcèlement juste à ce moment-là. Ce type de situation se reproduira de la même façon tout au long de la journée . Des activités simples telles que sortir, porter la poubelle, aller faire des courses, promener le chien, seront toutes ponctuées de manifestations de harcèlement.Et même si une cible n’a pas ce type de routine, il y aura malgré tout des manifestations synchronisées mises en place.

Cela donne bien sûr aux cibles l’impression que les harceleurs/prédateurs sont au courant de tout . Ils sont par là-même omniprésents dans l'esprit d'un nouvel individu ciblé. Ceci est intimidant, démoralisant, et même terrorisant pour les cibles. C’est inévitable.

Dans le cas des personnes ciblées de première importance (les rares individus qui sont des cibles prioritaires des harceleurs/prédateurs du monde entier ) l'objectif principal est provoquer autant de peur que possible et en continu puisque les nombre de personnes impliquées croit démesurément au fil du temps et qu’ainsi la cible n’a plus aucune vie privée ou protégée. L’individu ciblé n’a plus aucun moyen de faire quoi que ce soit sans une intervention non désirée des harceleurs/prédateurs . Le calendrier et la coordination de ses activités sont d’une précision absolue. L’individu ciblé devient forcément conscient de la présence constante des harceleurs/prédateurs qui cherchent à être vus. Pour y arriver ils peuvent utiliser des bruits de klaxon, des commentaires, des scénettes pour attirer l’attention de la cible. Après avoir capté l’attention , ils prendront un air indifférent sachant fort bien qu’ils ont ainsi provoqué l’anxiété de leur cible.

La plupart du temps, cependant, ces harceleurs/prédateurs gardent une apparence de gens normaux. A de rares exceptions, ils n’entrent pas en contact avec la cible. Pourtant, ces inconnus arborent souvent un sourire narquois et peuvent même se moquer ouvertement de la cible lors d’une rencontre . Cela constitue une exception au protocole qui veut qu’il n’existe pas de contact direct. D’autres fois, s’il y a eu un contact physique ou verbal, cela est fait de façon à ce que cela puisse être considéré comme fortuit. 

Comme les harceleurs/prédateur vont et viennent , une cible constatera que les mêmes tactiques se répètent mais que les intervenants changent tout le temps . Tout un tas d’inconnus à pieds et de véhicules différents- voitures, vélos- se succéderont ainsi et inter-réagiront de la même manière , à des moments ou des endroits différents. Tous les harceleurs/prédateurs seront inconnus de la cible, mais manifesteront leur présence insistante de la même manière , sans but défini. Ceci est un élément important du harcèlement et que les individus non ciblés n’arrivent pas à croire . Parmi eux , on trouve des policiers, des médecins, et la famille . Tous ceux-là n’ont pas conscience de la portée des attaques des harceleurs/prédateurs de cette sous-culture représentée par des criminels, des organisations secrètes, des clubs, des groupes extrémistes, des groupes de politiques radicaux, des groupes haineux, des groupes du crime organisé, et d’autres groupes anti-sociaux. Cependant, l’ampleur de cette attaque massive sur un individu ciblé est bien telle que décrite ici, et encore bien plus. 
.

Il est évident que nous vivons vraiment à une époque étonnante. Le siècle dernier à a été un moment de changements et de bouleversements dus à la prolifération des technologies qui ont permis à ceux qui vivent à la marge de la société de la dominer et de contrôler les masses, en profitant pour “voler le pouvoir” . Cette notion peut sembler vague . Cela est du au fait que l’autre face du harcèlement, ou plus exactement la raison de son utilisation débouche sur un phénomène encore plus incroyable et qui n’a pas encore été révélé. Tout d’abord , il ne faut pas avoir la naïveté de croire que nos gouvernements et toux ceux qui veulent le pouvoir et l’autorité pour diriger, le font dans une perspective désintéressée. Les secrets de l'univers, Dieu et le pouvoir ont toujours représenté le Saint Graal pour l'homme, et pour certains l’ envie irrésistible de les posséder .


C’est pour cela que les études et recherches importantes sont faites depuis des temps immémoriaux . La plus sacrée de toutes est la compréhension de l’esprit , de l’âme et de la volonté de l’humain et la façon de les contrôler ou de les utiliser plus facilement que cela n’a encore été fait. Et c’est pour ces raisons que des expérimentations cachées de grande envergure ont été entreprises sur des individus. Ces individus sont les individus ciblés du harcèlement en réseau.

Nos esprits ont des structures complexes, tout comme nos souvenirs (court et long terme), nos processus de pensée, nos peurs et ainsi de suite. Si il est vrai que nous exprimons ce que nous pensons comme nous le disent de nombreux spécialistes et que par ailleurs, mentalement , nous sommes une partie d’un tout, on pourrait alors raisonnablement penser que si l’on réussi à contrôler quelques individus, cela permettra ensuite de les contrôler TOUS. Cela fait bien sûr penser à des élucubrations insensées , et pourtant c’est la réalité à laquelle il faut faire face. C’est le but caché pour contrôler les esprits , par les champs énergétiques, les corps physiques, l’ADN, les champs éthériques,mentaux et émotionnels. ,

Ensuite, essayez d’imaginer un instant qu’ un «Lucifer» a également été créé à partir de l'une des personnes ciblées, et qui soit plus qu’un paria, que se passera-t-il alors si la société est portée à croire qu'elle a en face d’elle une entité ou un individu satanique responsable d’un certains chaos ? Ceci est un autre but caché de ce système.. 

C’est un source de cauchemars et ce qui était appelé sombre prophétie ou théorie de la conspiration n’est qu’un ancien but caché qui prend forme. 

Sur un plan personnel, participer à toute forme de harcèlement est non seulement insensé, mais tout à fait immoral, et représente une déviance mentale et criminelle. Si vous vous sentez concernés par ce qui se passe, choisissez de ne jamais participer, d'informer la cible avec tact et discrétion , d’organiser une résistance à ce qui se trame avec l’aide de voisins et d’amis, de chercher des preuves et de les montrer . Soyez malins, car ceux qui orchestrent ce terrorisme mondial possèdent la capacité de la technologie.

Mais surtout rappelez-vous que la «matrice de la peur» dans la conscience collective de l'humanité est un objectif global. Si les gens ont peur, ils peuvent être contrôlés......



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.