mardi 30 juin 2015

Lettre de John FINCH au HCDH

HCDH = Haut  Commissariat des Droits de l'Homme 

Traduction libre de la lettre de John FINCH, (activiste)  destinée au Haut Commissariat des Droits de l'Homme
TEXTE

Cette lettre est destinée à solliciter votre  aide pour les  nombreuses victimes  attaquées avec  des armes psychotroniques  non létales  ( armes à énergie dirigée,  armes électroniques, armes à visée neurologique et de contrôle mental )

Dès 1994 à Montreux, Suisse, le Comité international de la Croix-Rouge - CICR avait  soulevé la question des armes psychotroniques ou armes à énergie dirigée Cela avait été fait également  au Forum organisé à Genève   en 2002, au 5e symposium européen sur la non-létalité des  Armes en 2009  ainsi qu'à  la Conférence européenne.

En Janvier 1999, le Parlement européen avait  adopté une résolution appelant à  "une convention internationale pour une interdiction mondiale de tout développement et  déploiement d'armes qui pourraient permettre à toute forme de manipulation des êtres humains. Nous pensons que cette interdiction ne peut pas être mis en œuvre sans la pression globale, sur les gouvernements, d'un large  public éclairé . Notre objectif majeur est de faire comprendre  au  public la véritable menace qui représentent ces armes, pour les droits de l'homme et de la démocratie,  et de faire pression sur les gouvernements et les parlements du monde entier pour qu'ils adoptent des textes légaux  interdisant  l'utilisation de ces appareils par les  gouvernements et organisations privées tout autant que par des particuliers. »(Séance plénière / Europarliament, 1999)

En Octobre 2001, Dennis Kucinich J.  membre du Congrès avait introduit un projet de loi à la Chambre des représentants, dans l'espoir qu'il devienne qu'il permette d'exposer pour le combattre  tout processus  d'expérimentation psycho-électronique de contrôle mental  pratiqué sur des citoyens non avertis et non consentants.  Le projet de loi avait alors  été soumis au Comité scientifique ainsi qu'à la Commission des services de l'armée et des relations internationales  . Dans le projet de loi initial il était demandé une interdiction  d'utilisation  d' «armes exotiques» incluant les armes électroniques,  les armes psychotroniques ou d'information,  les chemtrails, les faisceaux de particules, les plasmas,  le rayonnement électromagnétique,   l'énergie de radiation des  très basses fréquences  (ELF) ou  ultra-basses fréquences (ULF) , ou les technologies du contrôle mental . Malgré l'inclusion d'une interdiction de stationnement d' armes dans l'espace, et de l'utilisation d' armes pour détruire des objets ou endommager des objets dans l'espace,  le projet de loi révisé ne comporte  aucune mention du matériel , listé plus  avant, et susceptible de porter atteinte au mental. Il n'y est pas question non plus  de l'utilisation de satellites ou de radar ou de toute autre technologie ayant recours à  de l'énergie pour  mettre en oeuvre  ou développer  des moyens qui s'attaquent au mental des êtres humains. (Space Preservation Act, 2002)



Pendant des années ces armes ont été utilisées pour  manipuler et torturer des victimes dans le monde entier. 
Nous sommes un groupe de plus de 1400  victimes de cette torture électronique, avec  ( sévices)  manipulations pour expérimentation - Nous demandons votre aide .

Nous demandons votre aide pour faire arrêter cette torture avec manipulations pour expérimentation

Certains témoignages de cas de torture  ÉLECTRONIQUE, avec sévices pour expérimentation montrent des violations des droits de l'homme  les plus extrêmes de l'histoire de l'humanité et incluant  les plus horribles  des tortures psychologiques, des viols, des abus sexuels, des agressions physiques, des mutilations chirurgicales,  avec «contrôle de l'esprit», et  bien d'autres mutilations physiques et mentales. 

Les auteurs de ces crimes peuvent , entre autres, mettre un être humain sous surveillance continue, quelque soit l'endroit  il / elle se trouve . Ils peuvent contrôler le cerveau humain, et donc  les pensées, les réactions, les actions, ce qu'il entend , ce qu'il voit. Ils peuvent modifier en continu l'état de conscience   en  induisant  dans le cerveau  des voix, des bruits, des  perturbations diverses , des commandes, des images et des «rêves» . Ils peuvent  aussi  manipuler , torturer, agresser directement mais à distance  - y compris par l'intermédiaire  de procédures médicales de pointe - . La technologie qu'ils utilisent est tellement pointue  qu'elle permet  à ces contrôleurs de voir , à travers ses propres yeux tout ce que voit l'individu ciblé.  
Parmi nous, beaucoup  sont ainsi torturés et maltraités H/24 7/7 pendant des années.  

Ces crimes CONTRE L'HUMANITE  sont monstrueux - difficiles à décrire dans leur horreur - et couplés au secret et à un  déni de type orwellien  qui prive de tout secours et rend cette situation encore plus horrible et monstrueuse .

Nous avons contacté la plupart des gouvernements, des services  de sécurité ,  des organisations religieuses, les organisations internationales des droits humains, des universités, des institutions scientifiques diverses , et des médias internationaux partout dans le monde - encore et encore et encore - Toutes nos demande  d' aide, de protection, et/ou d'une forme d'information publique ont été ignorées ou effacées.
Certaines personnes ciblées ont tenté d'obtenir l'aide, la protection et / ou une information publique sur ces crimes  depuis les années 1990 - et même avant  - Ce qui amène aussi loin dans l'histoire des essais illégaux et de l'expérimentation  »scientifique et médicale»  que  les projets MKULTRA, COINTELPRO et celui des  Orphelins de Duplessis - et  plus encore.

Nous continuons  de collecter les résumés de situations  d'individus ciblés du monde entier  à qui nous recommandons un envoi direct à vos services .

- "LES TÉMOINS sélectionnés" -  permettront  des témoignages,  un enregistrement des faits, et  une opposition pour que  :
A. Nous soyons assurés d'une large diffusion d'information de ces crimes  .

B. Nous puissions  être assurés que ces autorités et organisations essaient  de  mettre en avant le respect des droits  humains nationaux et internationaux  pour nous en faire bénéficier 

C. Ou que nous puissions devenir certains   que ces autorités et ORGANISATIONS sont complices consentantes   de ces violations des droits humains nationaux et internationaux qu'elles ne mettent pas en application ,  nous obligeant alors à faire en sorte que  ces lois soient restaurées.

Plus tard, ces dossiers pourraient  devenir une source d'information - comme  il y avait eu le Bureau international de recherches,  mis en place pour enregistrer les sorts et les allées et venues de Juifs (et autres?) après la 2ème guerre mondiale . L'information  ainsi recueillie  et conservée, pourrait alors  être utilisée  par les  toute personne concernée sur le plan légal, médical, social, historique  et autres. 

En plus d'être illégaux les crimes commis contre nous, sont contraires aux principes et valeurs de toutes les grandes religions et de tous les  systèmes éthiques -  ce qui amène à mettre en évidence l'énorme décalage  entre les principes et valeurs  revendiquées par ces autorités et organisations et la réalité. Cela nous amènera aussi à exposer   leur monstrueux double langage, double système de pensée,  double système d'actions, fait d'ignorance, de bêtise, ou d'hypocrisie.   
Il est pas exagéré de dire que nos situations relèvent de la même  horreur et urgence  que celles des personnes fuyant  les camps de concentration nazis ou  de Pol Pot - avec une mention spéciale  pour les bouchers et tortionnaires de type  Dr Mengele .


Je vous serais reconnaissant de me contacter pour que je puisse vous envoyer des informations complémentaires sur les témoignages  des plus de 1400 victimes de torture et manipulation pour expérimentation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.