mardi 2 juin 2015

Lettre à Monsieur le Procureur de Paris



Monsieur le Procureur de Paris
14, Quai des Orfèvres
75059 PARIS RP-SP

Le 27 mai 2015
Objet : Changement d’adresse 
              4 plaintes en attente de  traitement


Monsieur le Procureur,

Je vous prie de noter mon changement d’adresse . Mon adresse précédente était à Paris, 22 rue Ernest Renan , 75015 PARIS et est devenue depuis quelques jours celle indiquée plus haut . Mon adresse de Paris XV est celle qui est indiquée sur  quatre plaintes déposées directement  auprès de vos services en août 2014.

L’une  est une plainte pour torture par ondes pulsées à travers les murs et atteinte grave à l’intégrité physique . 
A ce jour , elle n’a pas reçu de traitement


Les 3 autres plaintes sont contre des faussaires. 

  1. a) La société SOFI OUEST GESTION , représentée par Mr LE ROUZIC à Vannes (56) , était gestionnaire de l’appartement  que je louais et où je résidais en alternance de mon domicile parisien . Cette société représentée par Mr LE ROUZIC   avait créé, après mon départ de cet appartement,  un document  à mon nom et mentionnant un ordre de service payant à accomplir. Ce document portait  la mention « bon pour accord » et une signature censée être la mienne.
L’escroquerie minime qui  résulte de ce faux , est notée seulement pour prouver qu’il y a préjudice. 
La plainte est bien et seulement , une plainte pour faux et usage de faux.
A ce jour elle n’a pas reçu de traitement.

  1. b) Le Dr DELCHEV de l’hôpital Georges Pompidou, qui était venu me réveiller sur le brancard où j’attendais une radio après une chute dans la rue, et qui a construit un certificat à partir d’informations inventées et inexactes.
Ce certificat a entrainé une incarcération hospitalière, avec prise de produits toxiques obligés et privation de mes droits constitutionnels . Le préjudice du à cette manigance  est notoire et énorme.
Cette plainte n’a , à ce jour , reçu aucun traitement.

  1. c) Le Dr Boillet de l’hôpital Georges Pompidou qui a fait un certificat médical sans aucune consultation. Ce certificat a été fait sur du papier à en-tête d’un hôpital différent de celui ( hôpital Georges Pompidou)  où je venais de finir la nuit et où je me trouvais,  après avoir passé une radio  à 2h du matin.  
Le certificat de Mr Boillet me disait de sexe masculin.
Ce certificat portait la date de la veille
Ce certificat, en complément du précédent, a entrainé une incarcération hospitalière, avec prise de produits toxiques inutiles et privation de mes droits constitutionnels 
Cette plainte n’a, à ce jour, reçu aucun traitement.

Ces plaintes et les documents qui les motivent sont actuellement dans vos services.

Je reste à votre disposition pour fournir toute information complémentaire dont la justice pourrait avoir besoin, pour   traiter ces plaintes  à votre meilleure convenance .

Avec l’expression de ma considération respectueuse.

On peut voir aussi en complément , ce qui peut intéresser d'autres individus ciblés , 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.