vendredi 18 septembre 2015

Cisaillement du cerveau et contrôle mental

photo Wikipedia

Le cisaillement du cerveau est une sensation  qui avait été mentionnée dans une lettre remise à l’Elysée à l’intention de Mr Hollande.  Comme les deux lettres suivantes, celle-ci était restée sans réponse. Sans effet, aussi.

Une quasi copie, mentionnant et décrivant  aussi la torture par ondes pulsées vers le cerveau,  avait été remise à un gendarme de faction à l’entrée de l’hôtel de Brienne où règne en maître notre actuel ministre des ondes et de la Défense,  efficace représentant de l'industrie de l'armement, et agrégé d'histoire,   Mr Le Drian.
En vain .


La torture par cisaillements constants  du cerveau est représentée ci-après sous la forme de  détection enregistrée . Il s’agit d’une détection de  2ème partie de la nuit . Celle du 17-9-15.

Les parties coloriées correspondent à des changements  aberrants des valeurs  (CEM)  des fréquences présentes . Ces 2 vidéos partielles sont de piètre qualité, pour cause de matériel en fin de vie. 

puis



La lecture en est ennuyeuse . Elle est proposée  ici pour mémoire et comparaison pour des cibles qui subissent aussi ce type d’agression programmée et planifiée  du cerveau.

Les ondes/sons qui fabriquent cette sensation de cisaillement non-stop  traversent le cerveau de part en part. Elles passent , semble-t-il , par les oreilles pourtant soigneusement bouchées aux boules Quies et protégées par des packs de gel aqueux fixés sur les oreilles et les tempes. 

Mais le paquet tête  , caché/protégé, et fourré  en plus  sous le bardas habituel des matelas et  matériaux complémentaires   n'arrive pourtant pas à échapper à cette autre forme de torture.

Après ce type de nuit de cisaillements,   le lever reste douloureux. Le mal de tête est général. La tête semble «  cassée  » . Le cerveau est épuisé et l''attention totalement  mobilisée par la douleur et une recherche de soulagement. Comme en 2012.

Les fréquences sont indiquées sur la 1ère ligne
A gauche la colonne FP donne la fréquence porteuse


Pour comparaison, voici ci-dessus une photo de détection en milieu d'après-midi, moment où des fréquences qui se trémousseraient  dans tous les sens , seraient acceptables.

 Ce phénomène  d'épuisement artificiel du cerveau représente bien évidemment une forme basique de contrôle mental
Les deux composantes en sont  , pour le cisaillement , épuisement et mobilisation du mental disponible

 Si proposé  par une victime non avertie à un praticien, en consultation,  ce phénomène aurait de forte chance d'être taxé de psy . Conséquence de stress ou de fatigue, selon le contexte  . C'est là où l'absence de reconnaissance de cette nouvelle technologie risque de produire le plus de zombies par médications inappropriées proposées. 

Mais au-delà de la malfaisance au 1er degré de cette utilisation de technologie cachée,  il faut aussi compter sur l'utilisation de cette technologie dans la course aux empêchements de toutes natures. 

Dans le cadre d'une présentation pour un nouveau job ou pour tout type d'examen ou de diplôme à obtenir.  Cette méthode pourrait être appliquée sciemment  pour empêcher l'un , favoriser l'autre ou saboter toute situation . Sans preuve. En toute méconnaissance de cause pour la victime.

Rendu incompétent  momentanément  par une fatigue cérébrale indétectable , inhabituelle et /ou incompréhensible, le candidat «  ciblé  » verra le job  ou le diplôme lui échapper . Bêtement. 
Je l'avais  personnellement vécu en 2007,  par micro-ondage , V2K et tout le tintouin. 

Car, une autre forme de contrôle mental par les ondes est bien évidemment le micro-ondage provoqué et  intense  qui entraîne une fatigue cérébrale de même et une confusion mentale sur fond de mots qui échappent ,  voire d'aphasie.

Ce micro-ondage-là  est, entre autre,  utilisé par la police  pour «  attendrir la viande  » . Pas celle des voyous , qu'elle peut malmener au nom de l'ordre social qu'elle protège. Mais celle des victimes  dont elle veut obtenir un échange , un aveu ou la soumission. 

L'exemple le plus flagrant dans mon histoire est celui du micro-ondage féroce , fait à partir d'une voiture , et qui avait précédé une convocation au commissariat de Paris XV par M BENCE. Il voulait simplement que le nom de Mme MARTINY qui avait organisé pour  plus de 100 euros ma nuit de torture aux CITADINES  Paris XIV , où elle était gérante, soit enlevé de mon blog.

Cette audition dite d' enquête PRE-CRIMINELLE. (sic).. n'avait pas été transformée. Le bluff  ce jour-là aussi, allait de pair avec la criminalité préliminaire, confiée à des copains beurs.

Ici, dans cet appartement  actuellement sans voisin   au-dessous,   il faut aussi noter l'existence d'émetteurs proches,  actifs entre 30 MHz et 300 MHz.  

Pour cette recherche faite  entre 10 MHz et 300 MHz  le détecteur était configuré comme suit : la bande passante est de 1MHz et le filtre de 300 KHz , avec un temps de balayage de 500 ms.
et donnait ceci pour la nuit


et , pour la journée ...  le transfert était  impossible
La vidéo montrait en journée , une intensité de puissance de -46dBm et -47 dBm 
pour les mêmes émetteurs 




On note dans les courtes vidéos montrées ici que l''intensité de puissance de ces émetteurs augmente pendant la nuit .
Et c'est systématique. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.