mardi 27 octobre 2015

Bombardement par un des locataires du A221


Le A221 est l'appartement au-dessus du mien et géré comme le mien par le gestionnaire de biens CM-CIC ayant son siège social à Orvault (44)

Le bombardement est fait au moyen de signaux pulsés et qui traversent les murs.

Après  une série de nuits pourries par la souffrance et la privation de sommeil conjuguées, je m’étais affalée une nouvelle fois sur mon lit .  Incapable d’une action cohérente de protection. 

Comme si les 4Hz détectées  la veille dans l'appartement  , et passées de quelques microT à plus de 35 microT m’en empêchaient.

La veille encore , et pour information seulement, une détection avait montré en voisinage un appareil émetteur  comme ceci   : 


Et ce 26-10 , l’individu de garde au A221, au-dessus ,   s’en était donné  à cœur joie. Il avait balancé ses tirs , juste au niveau du lit  utilisé.   Comme ceci   :


En, jaune ,  sur la ligne supérieure : les fréquences
En bleu, le spectre habituel du signal dans cet endroit
En rouge , l'élargissement du spectre du signal et qui signifie le "bombardement"



Encore une fois, les  fréquences  utilisées et les basses valeurs de  CEM  détectées prouvent qu’il ne s’agit pas , ici encore , de micro-ondage tel qu’exprimé dans ce blog  et subi  dans des lieux de vie antérieurs . 
Il s’agit d’énergie pulsée qui éclate sous forme de  bruit  , ici des sifflements, dans le cerveau
La détection prouve ici,  et une nouvelle fois,  l’acharnement. Toute occasion ou situation est utilisée  pour matraquer, bombarder d’ondes et donc  détériorer des fonctions naturelles et vitales d'une cible de harcèlement  . 
Les individus qui se relaient dans cet appartement au-dessus n’ont forcément pas d’autre occupation . 
Leur métier   : la criminalité en appartement, et en voiture.

Par ailleurs et de toute évidence, leurs patrons   sont  forcément des individus qui ne craignent pas la loi et son application . Sinon, ce type de situation, avec torture, souffrance infligée en continu  et mutilation d’organe, et dénoncée par des plaintes,   n'aurait même pas duré trois mois. 

Criminels , autant que leurs exécutants qu'ils protègent et excitent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.