mercredi 14 octobre 2015

Réveil en démangeaisons


Le  réveil à 0H ++ ce 14-10   était au grattage,  et sans doute à cause d'un voisin sournois.  
Mes  mains  et les parties des  bras qui dépassaient de la couette et du tissu   anti CEM, n’étaient qu’une grande sensation de démangeaisons.  Sans soulagement possible en les cachant. Trop tard.

Les enregistrements ci-dessous, montrent  des valeurs CEM quasi insignifiantes , mais sur des fréquences élevées  (3 à 4 GHz)et qui trahissent la mise en service d’un amplificateur. 


En observant ce tableau , Il est intéressant de noter un réglage  sur la fréquence porteuse 1,6 GHz. Mais qui avait déraillé. 
La fréquence 1, 6 GHz est située à l'intérieur du spectre habituel du signal présenté sur la première ligne en bleu et encadré.  Elle pourrait indiquer une tentative de tromperie.
Ce tableau  à titre d’exemple,  pourrait  servir de référence pour  étudier le niveau  de CEM qui provoque  les  sensations douloureuses et symptômes décrits par  les EHS* et par les  victimes de harcèlement électronique: Beaucoup de presque rien.

La veille , 13-10 , avec un couchage organisé , hors chambre à 22H05,  et un détecteur placé comme moi, sous haute protection, les tirs du A221, au dessus avaient commencé à  22h06 tapant, après une extra-courte session de piqûres aux pieds pour confirmation de géopositionnement. 


 L’opération de déménagement du lit avait manifestement été suivie  en temps réel, par l'individu au-dessus.
 Ces tirs, comme le montrent les tableaux ci-dessous,  utilisaient la fréquence de communication habituelle  de 900 MHz, pour mimer le naturel.

En bas du tableau , on peut voir le moment d'arrêt des agressions sur 900 MHz




* EHS = électro hyper sensible ,  personne relevant d'un état pathologique complexe  fait de multiples douleurs, malaises  et maladies lié à une intolérance aux CEM ( champs électro magnétiques) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.