lundi 8 février 2016

HCE- Nuit de sons - La technique de l'usure


HCR = harcèlement criminel en réseau
HCE = harcèlement criminel électronique 
Dans un texte  maintenant   disparu de la toile,  Eleanor WHITE  avait noté que les deux qualifications  principales des harceleurs  et tels que décrits par les victimes sont : VICIEUX  et  RUS
Une information complémentaire extraite d’une revue de psychiatrie  et d’ un article intitulé  Stalking ( Debra A.  Pinais , MD, Group for the advancement of psychiatry. Committee on Psychiatry and Law . Oxford University Press, 2007) précisait  qu’ 1 harceleur sur 8 correspond à cette description  ( vicieux et rusé).
Dans « The Course and Nature of Stalking : a Victim Perspective” de Sheridan, Davies, Boon, (2001)  il était aussi  indiqué que le harcèlement sadique   correspondait  à 12,9 %  des  cas de harcèlement  étudiés .
Par ailleurs, des statistiques de diverses origines  ( police et centre médicaux )  disponibles dans des pays anglophones , montraient  qu’ au  Canada et aux USA , et selon les années considérées, plus de 10% de la population était victime de harcèlement en réseau.  
 Selon  E. WHITE  toujours,    la pratique du harcèlement en réseau, serait  définie par deux critères principaux 
  • - Le nombre de participants supérieur à 3
  • - la durée  du harcèlement : au-delà de 5 ans
Dans ce même texte , E. WHITE,  avait ajouté , commentant la situation de déni  de justice pour les cibles :
Mais l’énorme barrière de crédibilité  tient au fait qu’un très grand nombre de cibles sont Mme et Mr Tout le Monde  . Ce groupe  représente sans doute environ 70% des cibles . Quand ces cibles –là  portent plainte , on leur répond que le harcèlement en réseau n’existe pas, que ça n’a jamais existé . C’est aussi ce que pensent tous ceux qui n’ont jamais subi ce phénomène . Mais c’est surtout  un argument des pouvoirs publics pour se débarrasser du problème.
Et cela enfonce encore d’avantage la cible laissée sans recours et même poussée vers la psychiatrie  . . Ce qui  dissuade facilement la cible de recommencer à dénoncer le phénomène."
Ici  , et pour le moment , la durée  du harcèlement  en réseau constant est  de un an, et qui s’ajoute aux autres années passées ailleurs, sous les mêmes auspices . 
Le harcèlement en réseau,  fait de surveillance, de  poursuites, d’agressions diverses  et de violations de toutes sortes,  culmine par ailleurs, en barbarie,   avec le harcèlement électronique, lui aussi constant depuis  MAI 2012. 
Ce harcèlement électronique consiste à priver de sommeil et dégrader la santé par tous  moyens technologiques cachés et  utilisables en proximité à partir des appartements voisins : micro-ondage , laser, sons…. 
Ce harcèlement électronique décrit  dans ces blogs ,  avait été  adapté  par les organisateurs, comme pour toutes les autres cibles, selon les informations glanées et analysées  à partir de  surveillance non-stop  , de  violations de mon espace privé et manipulation de mes appareils de détection ,   de la lecture de mes blogs et du vol de mon dossier médical . 
Ce dernier vol incitait le réseau criminel  à des  précautions . Ces précautions sont destinées à éviter que la destruction finale du cerveau , organisée,  ne soit ou semble , la conséquence immédiate  d’une violence des agressions décrites   et/ou  qu’une fin en suicide , puisse  être imputée  directement à l’organisation criminelle  française   cachée et  ici décrite.
Ces quelques dernières nuits , les tirs d’énergie pulsée à travers les murs portaient de nouveau des sifflements et des sons, qui éclataient alternativement dans la tête ou dans l'oreille, ( surtout à droite) . Tous les premiers tirs très rapprochés de jour ( tentative de sieste) ou de nuit ,  provenaient  depuis moins d'une semaine, quasi exclusivement , de l’appartement du dessus : A221 . 
TOUS,  avaient commencé  quelques minutes  après que je me sois allongée, prouvant que les criminels qui se relaient en  A221  ou déclenchent les tirs de cet endroit, attendaient et  me suivaient ou me surveillaient d'ici ou d'ailleurs , prêts à l’action . 

Pour la nuit du 7 au 8 février , les alertes ( outbreak) de l’EEG  enregistrées en temps réel ,  montraient ici , une nouvelle fois, une cadence soutenue   de tirs, déclenchant un affolement des neurones  et l’impossibilité de tout repos.

Les tirs de cette nuit-là, (7au 8) comme souvent depuis quelques temps , portaient des sons.
Certains sons avaient éclaté directement dans la totalité de la tête, d’autres dans la cochlée
Ces tirs de sons , relativement  modérés mais imparables , avaient  provoqué  une réaction moyenne globale du cerveau  comme ceci, en exemple. 

Cependant , leur cadence empêchait  tout endormissement d’abord,  ou toute récupération ensuite. 

Il s’agit, ici,  d’une technique d’usure ( destruction du cerveau par …)
Comme d’habitude , chaque  ajout de protections diverses  avait été  immédiatement suivi d’une adaptation du programme de  l’appareil placé chez le locataire du A221 Denis Stéfane, originaire du Maine et Loire et  employé/soudeur  d'un sous-traitant de Vendée Globe,    et ce, de façon à ce que les sons  traversent immédiatement  les nouvelles épaisseurs et atteignent le cerveau . 

Après l’accumulation  maximale d’épaisseurs ajoutées en catastrophe( métal, mylar, caoutchouc, cuir) , les sons avaient gagné en aigüe . Ce qui pourrait indiquer qu’ils étaient  prévus pour entrer en résonance sur toutes les fréquences de la cochlée.
A ce stade  d’ajouts de protections,  qui sont autant de manipulations nocturnes  fatigantes supplémentaires, j’avais épuisé toutes mes possibilités.

Cela se passe en 2016, en  France , un pays qui dépense des millions d’euros pour  éradiquer le terrorisme …… ailleurs , et où un grand gars  inconnu  ( de moi) de 47 ans, est laissé  au gré de son sadisme , de son intérêt et de ses ruses, torturer et aider à torturer en continu, une inconnue. 
Sa ruse suprême  avait culminé par une menace d’une plainte à la police contre moi  et le fait qu’il avait demandé pour cela l’avis de ses parents. 
47 ans de cordon ombilical actif. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.