dimanche 19 juin 2016

Sieste ou nuit - même traitement par le crime organisé français.

Extrait de "Trois amis en quête de sagesse" L'Iconoclaste -Allary Editions

Le crime organisé français se porte bien et prospère vigoureusement .  Par complaisances diverses. Il est au service des dominants qui aiment l’argent et le pouvoir facile, et ont l’habitude d’ asservir, opprimer et /ou profiter des autres, en cachette.

Le crime organisé français de harcèlement électronique tel que raconté ici, sert donc entre autres, tous ceux qui ont pris l’habitude du pouvoir par toutes exactions officiellement niées, grâce à  .

- des élus qui rigolent des victimes en les renvoyant vers la justice qu’ils bâillonnent préalablement et  outrageusement.

- des fonctionnaires d’Etat, mis  au service d’ élus ou d’autres  représentants  de l’ Etat, pour faire taire les victimes  . 

Le crime organisé français  est en relation de consensus et de méthodes avec celui de tous les autres pays où l’on trouve une mafia associée par drogue et affaires interposées ,  et des franc-maçons complices. 
C’est tellement évident et connu qu’on le trouve même raconté dans un roman .


Et....c’est très vraisemblablement , cette organisation barbare,   gigantesque et consensuelle par son sadisme fondamental,  qui avait manigancé,  pour m’infliger les mêmes sévices  à Cuba, en Islande et partout ailleurs. Comme pour beaucoup d'autres cibles , dans le même cas. 




Le cas de Cuba est particulièrement intéressant. Dans ce pays , comme en Islande, on prétend , plus qu’ailleurs, respecter autant les femmes que les hommes

Pourtant , lors de mon séjour en groupe et itinérant dans l’ile, j’avais été bombardée de signaux chaque nuit , et ce , dans des hôtels différents, et des villes différentes. 

Pourtant, sans exception, j’essayais du repos, la tête empaquetée dans 4 packs de gel de protection . Le tout maintenu par une capuche de plongée. He, oui ! Curieux bonnet de nuit, dont je ne me séparais pas .
A Cuba, il n’y avait pas alors  de (borne)  WiFi dans les hôtels. Ce n’était donc pas l’origine du micro-ondage, par détournement de l'utilité de la borne ou d'un appareil.



Il fallait alors pour expliquer cette criminalité organisée , bien évidemment penser à du matériel mis en place localement à chaque fois. Cela impliquait  préparation et préméditation. 

Les bombardements nocturnes de signaux étaient semblables à ceux qui existaient  en France. Ce qui permet  les hypothèses faciles suivantes :

-soit, comme partout dans le monde,  le matériel existe localement, et peut être mis en fonction à tout moment, sur commande

soit le matériel de torture prévu pour privation de sommeil et destruction du cerveau en sus,   avait été apporté par un zigoto de mon groupe préalablement contacté pour ce faire. 

C’est vraisemblable.  A Cuba, le réseau corso-beur qui  met en œuvre   le harcèlement électronique  surtout en France mais aussi ailleurs , et quasi partout dans le monde, était à exclure. Inexistant.  

Le réseau dominant local,  caché, et pas tant que cela , était ( est ?)  fait de franc-maçons,  bien connus  de tous, pour avoir aidé Castro a virer les américains et en avoir reçu leur récompense de pouvoir.

Se dire poursuivie par une haine de FM à travers le monde et aux Sables d’Olonne aussi,  quand on est Madame Tout le Monde, c’est un peu gonflé ? non ?   

Pas tant que ça. Puisque ce qui est en jeu , ce n’est pas ma vie ou ma santé dont tout le monde se moque complètement  dans cet Etat  de droit  surtout des hommes , mais seulement le fait que cette criminalité de domination risque d’être un peu connue, et avec des preuves.

Les chinois appellent ce que je fais et que nous faisons   « soulever le couvercle de la marmite » 

Et ici , aux Sables d’Olonne , la vapeur qui se dégage de la marmite ,  brûle même et aussi  l’après-midi.

Hier , une nouvelle fois , des signaux brûlants, lâchés sous forme de « tirs » ( que l'on peut appeler "agressions" ou "impulsions"  ) et qui traversent tout,   venaient du dessus en A221. Un criminel aux aguets avec, très vraisemblablement , son ordinateur paramétré sur  une ou des( mes)  données biologiques , semblait me suivre , chez moi, à la trace.  

Quand je m’étais allongée , un tir de micro-ondes de 30 secondes de durée  ,  

La fréquence porteuse est 2,4 GHz 
les valeurs, en marron, sont en 𝜇W/m2


avait martyrisé l’oreille droite , comme le montre cette image de l’énergie brutale produite dans la partie du cerveau  concernée



En période de repos, juste avant ce tir ,  l’EEG était comme ceci , ci-dessous
 :



Au moment du tir la transcription de l’affolement des neurones et du reste,  donnait ceci : 




En "normal" l'information dBm dans l'appartement est environ - 64dBm
Au moment du tir elle était de - 56 dBm


Même avec cette mauvaise photo , on aperçoit l'indication de la fréquence porteuse :  2468 MHz, dé. 






mercredi 15 juin 2016

Cuisson par ordinateur

Ça y ressemble …..
La box de connexion internet était débranchée, et pourtant le mal de tête avait empiré  face à l’ordinateur sur batterie. La fatigue oculaire et l’accablement général donnait envie d’aller s’allonger. 
Les bruits dans l’appartement du dessus (221) indiquaient son occupation. Une sieste se passerait donc forcément selon les mauvaises habitudes de l’endroit . Ponctuée de tirs d’énergie  vers ma tête.  
Pour comprendre cette fatigue  rapide incompréhensible ,   une détection s’imposait .

Près de l’ordinateur utilisé , cela donnait cet enregistrement ci-dessus et  qui indique des  sortes de "tirs" d'ondes, chaque minute,  avec un CEM ( champs électromagnétique ) d'environ 2000 𝜇W/m2 à chaque fois. La tête se trouvait  alors à environ 50 cms de l'émetteur, si l'ordinateur est en cause .

Pour comprendre ce tableau , il suffit de savoir que :
- les minutes de tirs ( en rosé) , sont notées  à gauche
- la fréquence porteuse (FP)  utilisée est soulignée par du  jaune,, 
- la densité de puissance maximale   en µW/m  de chaque tir  est coloriée en marron.


Pour un résumé dans la durée, le tableau ci-dessus  montre seulement la détection enregistrée  au moment des "tirs"
La ligne en bleu indique que les autres lignes intercalaires ont été supprimées. Ces tirs sur 2,4 GHz ( fréquence d'une connexion WiFi) avaient continué avec des pics à 1250 µW/m2.

Une détection faite juste après,  à 4 mètres de  cet ordinateur qui est un PC Intel Core I5  de 5 ans, fonctionnant sous Windows7 ,  donnait ceci : 

Pour mémoire  une détection faite  à 30 cms d’une  box internet  positionnée sur WiFi est ainsi :

Et comme ceci , quand la détection est faite à 3 mètres :


Le lendemain un essai avait été fait  , avec exactement le même détecteur  ,  en utilisant deux autres ordinateurs différents, au même endroit ,  dans les mêmes conditions. 
Avec un PC Inter Core I7 d’environ 7 ans d’âge et fonctionnant également sous Windows 7 l’enregistrement était ainsi :

Avec un MacBookAir, la détection montrait ceci :

Ce qui donne au moins 2 hypothèses pour le micro-ondage intentionnel  , lors de l’utilisation du PC IntelCoreI5
  • - Soit un micro-ondage venant  directement de l’appartement du dessus (A221)  où le fou-furieux de service passe son temps à repérer ce que je fais pour mettre son matériel meurtrier en fonction 
  • - Soit  un micro-ondage par manigance/bricolage de mon PC ,  à mon insu et qui permettrait  cette cuisson  dévastatrice d'humaine  et que l’on pourrait même croire de mon fait, puisque l’appareil m’appartient et qu’il ne sort pas de l’appartement  .

A ce stade , de nouveau, il convient de se demander qui , ici, cette fois, a intérêt à perpétrer ce crime de cuisson d’un être humain .
  • - Le maire de cette ville , dont la complicité criminelle par inertie a été dénoncée dans ce blog ? 
  • - Le  gestionnaire du bien loué , CM-CIC , qui n’a réglé aucun des problèmes  relevant de criminalité organisée et dénoncés depuis plus d’un an ? 
  • - La propriétaire de l’appartement , qui informée de la nuisance criminelle  subie et dont je fais état, n’a pris aucune mesure auprès du syndicat des propriétaires ou du syndic pour faire respecter le règlement de copropriété qui interdit toute radiation nocive ?
  • - L’agence immobilière qui a permis l’organisation de cette criminalité ?
  • - Le réseau corso-beur local  qui  me fait poursuivre dans toute la région ? ?????????

Pour 30 secondes de gentillesse offerte , il faut faire 200 Kms A/R .
Pourquoi pas ?

lundi 6 juin 2016

Le mal d'os


C’était au mois de juin. J’avais prévu un voyage de prospection en Asie. Et badaboum , ça n’avait pas été possible. J’étais clouée au lit. Incapable de faire un mouvement sans douleur. J'avais mal au squelette. Tous les os du corps me faisaient mal . Et j’étais restée ainsi allongée en essayant de ne pas bouger jusqu’à ce que ça cesse .
 3 jours et 3 nuits avaient ainsi passé.

Quand j’avais raconté ces étranges douleurs d’os , on m’avait annoncé une forme de grippe sévère. ça me convenait .

La fois précédente d’un voyage de travail programmé, j’étais devenue sourde . Hospitalisée en catastrophe avec un traitement qui fait dégobiller , j’avais récupéré , selon le spécialiste , de façon  rapide et inattendue. 

Forcément , j’avais simplement ( si je puis dire)  été victime de tirs de sons violents venant de l’appartement du dessus. Celui de M.Levystone ( Paris XIV ), où le tireur avait un peu de retenue, contrairement à J-J WALTI,  ( Paris XV) plus tard.


L’autre douleur d’os notoire et qui s’était répétée à plusieurs reprises, était située sur l’avant-jambe. L’impression subite concomitante à la douleur ressentie,  était que l’os semblait  devenu comme du verre et allait casser. 
Cette douleur s’était  manifestée plusieurs fois, dont  rue de Rennes à Paris , à plusieurs reprises . Elle survenait toujours  dans le sens St Germain des Prés - Tour Montparnasse . Sur la Tour Montparnasse on trouve de nombreuses et imposantes paraboles . 

L’explication possible et vraisemblable de ces douleurs se trouve sans doute dans la résonance des os du squelette avec une fréquence émise quelque part ,   comme expliqué ci-après.

"Above 100 Hz, other more complex analyses have to be used. Some of the analyses show that the skull itself has a fundamental mode of vibration in the region of 300-400 Hz with resonances for higher modes around 600-900 Hz, (Bruel & Kjaer, 1988)."


La survenue des douleurs de tous les os du  squelette avait entrainé une annulation de projet. 
Comme pour le cas de la soudaine surdité à traiter illico , selon les médecins. 
Dans l’un et l’autre cas, il y avait eu  un empêchement et qui semblait naturel et  constitutif de ce que je prenais encore pour  ma déveine habituelle et qui, depuis, m’apparaît différemment. 



samedi 4 juin 2016

Inhumaine CUISSON d'humaine



Ceci est le bas de ma jambe droite. Ces brûlures ont été faites après une nuit passée dans ma voiture. Ces brûlures, sur les deux jambes, sont localisées à l’arrière,  et vont  jusqu’aux  mollets .
Les deux pieds et la partie  des jambes concernées  présentent en plus  un oedème important . Comme après chaque nuit passée dans ma voiture avec tirs d’énergie à volonté.
Ma voiture , à la particularité de pouvoir être ouverte avec des clés frauduleusement  copiées,  et ce  ici, aux Sables d'Olonne ,  par  des résidents de l’immeuble  Cap Olona, qui y jettent des objets m’appartenant et précédemment volés . Comme souvent dans l’appartement.  Un des  violeurs de  ma voiture, de cette résidence,  est en couple.
Ailleurs, cette voiture est ouverte ,  par n’importe qui, n’importe quand, n’importe où .Comme si un ou des éléments de réseau criminel me suivait (en)t partout.
Grâce aux clés copiées, les criminels de cette histoire placent dans mon véhicule , et à volonté,  l’équivalent d’une balise qui  permet de savoir à tout moment où se trouve mon véhicule et  moi avec . Cette sorte de balise , par ailleurs,  propulse des signaux . 
Ce suivi en temps réel permet aussi aux criminels d’envoyer des bénévoles pour récupérer tous les flyers  mentionnant la criminalité  décrite dans ces blogs . Ces flyers sont   posés sur  des véhicules en stationnement. 
Hier à Mesquer (44) , ce sont deux voiturées de retraité(e)s qui ont débarqué à mes trousses , à l’heure du café ou de la sieste, pour  ce boulot de fachos soucieux de garder cette  histoire secrète.  Faire : OUI. Faire savoir : NON


Selon son ex-mari, cette dame, de l'endroit,  est une perverse. Elle fait partie d'un réseau crapulo-criminel qui n'hésite pas à  violer  des appartements et des dossiers  quand il y a besoin de résoudre un différent en sa faveur. 
Selon ses amis qui m'avaient contactée, elle serait à l'origine d'une très grande partie de ma situation . Victime de sa haine à 75%. 

Pour ce qui concerne les tirs dans mon véhicule, il semble  qu’une application   sur  téléphone cellulaire, et partagée par tous les criminels et jeunes  fachos  qui me poursuivent à longueur de nuit pour m’empêcher de dormir , déclenche  cette sorte de balise cachée qui, alors,  propulse des tirs  d'énergie à l’intérieur de l’habitacle du véhicule  et dans mon cerveau. 
Lors de  mes déplacements , les invités locaux  et accros   à cette   chasse à l’être humain nationale ,avec tirs d’énergie sur la cible ,  s’éclatent le plus longtemps possible. 
Il semble qu’une distance minimale soit nécessaire pour déclencher cette sorte de balise. 
Mes divers changements de place de stationnement  pour  échapper  à leurs tirs donnent  alors lieu à des recherches effrénées de ces fous furieux qui participent à cette horreur . Selon leur rapidité ou l’information récupérée de la balise pour certains,   ils peuvent ainsi  effectuer des dizaines , voire des centaines de déclenchements d’énergie  dirigée  de cet élément   caché dans mon véhicule.

Une fois  l'emplacement de la cible repéré et entré dans le logiciel du responsable du groupe, les tirs sont alors débités à cadence et intensité régulière. La souffrance et la privation de sommeil de la cible  seront à disposition du  caprice et du  sadisme du programmeur en question.

On trouve de nombreuses jeunes femmes dans ces groupes crapulo-criminels , dont , aux Sables d’Olonne,  des enfants de commerçants qui en journée encaissent mon argent, lors d’achats,  avec le sourire de circonstance .
Le nuit dernière, j’avais  finalement réussi à échapper aux fous furieux du 44 .
Celui qui m’avait réveillée ce matin par un tir d’énergie,  était tout content de lui 
«  c’est moi qui l’ai trouvée » 
avait-il crié de joie  dans son téléphone.