vendredi 22 juillet 2016

Bestialité et criminalité au quotidien , en FRANCE , également

image de : https://fr.sott.net


Les passages  présentés ci-dessous ,  sont extraits d'un texte  de Dr MUNZERT  écrit en  2004 et traduit en 2011 par Rudy ANDRIA à :

Ce texte  de Dr MUNTZER  explique  une forme de criminalité répandue et soigneusement cachée , en France , aussi . 
Cette criminalité   existe dans  toutes  les régions et villes . 
Cette criminalité  se pratique en bandes organisées . 
Cette criminalité  est , aux Sables d'Olonne aussi,   d'une cuisante et  brûlante actualité  .
Les expressions surlignées sont un choix personnel. La forme par paragraphes distincts , également.


Il ne s’agit pas de crimes “d’une seule fois”. Les crimes par micro-ondes sont perpétrés sur le long terme.

La toute nouvelle technologie à micro-ondes en plein développement offre de nombreuses opportunités criminelles. (NDT: ce texte date de 2004. Cette effroyable technologie a évolué de façon exponentielle, depuis). 

Des citoyens qui ne se doutent de rien sont surveillés, traqués, localisés/pistés, et irradiés dans le but délibéré de nuire. 

Les motifs sont multiples et vont des “simples irradiations” pour acquérir facilement un bien immobilier,  jusqu’à des liquidations lentes et atroces . 

Nous connaissons des cas que nous pouvons, sans exagération aucune, qualifier d’exécutions. Ces appareils sont aussi idéaux, pour se débarrasser des concurrents. Le choix des gens à cibler est fréquemment dicté par la vengeance, la haine pathologique et l’envie ou jalousie sociale

Comme nous pourrions l’apprendre, les instigateurs concernés  payent, en outre, des sommes énormes, pour des expérimentations humaines illégales (pour tester des armes, par exemple), afin d’ étudier les effets biologiques des irradiations des armes à micro-ondes.

Les méthodes de torture sont extrêmement nombreuses et provoquent diverses réactions : sensations de piqûres d’aiguilles fines, sensations de coupures de rasoir aussi aigues que celles d’une épine, réchauffement de différentes parties du corps provoquant la sensation d’être “grillé”, ainsi que des vibrations et des déchirures, comme si on était entré dans une source de courant, des douleurs de différents aspects, en diverses parties du corps et bien d’autres douleurs. On est stupéfait par le comportement pervers et sadique de plusieurs tortionnaires qui “tirent”, de préférence, sur les parties génitales et l’anus des victimes.

Le sang-froid bestial avec lequel ces crimes sont mis en oeuvre est incompréhensible pour des citoyens normaux, qui ne comprennent pas ce qui leur arrive et pourquoi ils sont maltraités à tel point.

Les effets d’irradiation de micro-ondes dépendent, entre autres choses, de :
l’intensité (force des champs électriques ou densité de performance), les fréquences de porteur (la modulation) / le taux de répétition des pulsations / la focalisation des radiations / la distance entre la source d’irradiation et la victime /  l’interférence de plusieurs sources de radiation.

Ceux qui maîtrisent bien ces paramètres, peuvent, à distance, de manière secrète et invisible, avec une extrême précision mais difficilement prouvable, paralyser un être humain, le manipuler, le persécuter, le torturer, le rendre malade, le pousser au suicide ou le tuer.

Ceux qui possèdent ces instruments ou ces armes, dont certains peuvent être faits, même avec peu de moyens et peu de connaissances préalables (voir les instructions sur l’Internet), jouissent d’un incroyable pouvoir et d’un effroyable potentiel, pour détruire quelqu’un et peuvent, jusqu’à ce jour, se sentir absolument à l’abri de toutes poursuites judiciaires. L’application criminelle de la toute dernière technologie à micro-ondes caractérise le crime du futur. Elle offre aussi des occasions idéales pour la production d’armes électromagnétiques pour le terrorisme,…….

Depuis plus de dix ans, nous observons une précision croissante de la technique et de la procédure. La torture peut être déclenchée à des distances encore plus importantes, avec des appareils portables encore plus petits , grâce à l’application des systèmes d’antennes “intelligentes”. Les radiations sont plus sophistiquées et plus spécifiques. Le voisin d’à côté qui torture avec un four à micro-ondes trafiqué, ne représente que la variante primitive d’une criminalité high-tech, beaucoup plus complexe et très habilement camouflée. 

Plus le crime perdure, plus il sera difficile de s’en débarasser. Il s’agit d’un crime sournois, sophistiqué, dans lequel la victime est attaquée avec des radiations électromagnétiques, d’une part, et d’autre part, elle se voit systématiquement affaiblie, blessée, soumise à l’intimidation et à l’isolement par d’autres types de délits. Les descriptions présentées par les victimes sur les crimes par micro-ondes, jusque-là largement inconnus et inimaginables, apparaissent déjà impensables à l’observateur extérieur profane…….

Viennent, de surcroît, s’y rajouter d’autres délits, apparemment insensés et absurdes :
Cambriolages ne laissant aucune trace d’effraction.
– Perturbation des moyens de communication (téléphone, PC, fax)
Campagnes de diffamation et d’assassinat moral.
– Torture par le bruit.
Terreur dans la circulation routière, etc.

Cette double stratégie renforce ainsi le doute sur la capacité de jugement de la victime. Il se produira, en outre, un renversement des rôles de l’agresseur et de la victime, grâce à un simulacre de délits et d’autres offenses insidieuses.

Tout bien considéré, la stratégie vise à déclencher la conviction que tout n’est que problème de la personne en question, comme si cette personne n’avait pas toutes ses facultés.

Les procédures du crime pourraient aussi être expliquées, à partir des événements complètement normaux de la vie quotidienne (“plausible deniability”), laissant ainsi entendre que le harcèlement et les “étranges” agressions ne sont que le fruit de l’imagination de la victime. 

De plus, l’émission de micro-ondes ou plutôt les irradiations devraient être détournées de l’importance réelle du crime. Le crime devrait être individualisé, une stratégie qui est malheureusement en cours, jusqu’à présent........


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.