jeudi 7 juillet 2016

Viols physiques et viols électroniques


Le viol physique laisse parfois des traces : hématomes , blessures, marques, sperme
Il a en commun avec le viol électronique de laisser des traces dans le mental.



Lors du 1er viol , j’avais 11 ans. 
Le mental s’était ensuite  exprimé par une phobie du noir en réaction. Le violeur était un apprenti curé avec option « missions étrangères ». Il portait souvent  la  soutane traditionnelle  et sinon,  des pulls à col roulé noirs. 

Dans notre village  de la France profonde catholique  pratiquante, nos deux familles étaient amies. La parole et le sens  moral du séminariste   étaient d’or. 

Pour les vacances , il avait proposé de nous faire un soutien scolaire gratuit. Notre mère reconnaissante,  avait accepté cette occupation enrichissante pour nos méninges et l’année scolaire à venir.  
Mon frère et moi, nous déplacions chez lui. La classe se faisait à l’étage dans une pièce avec deux lits et une grande table pour étaler nos cahiers.

Ce jour-là, la maison était sans les parents. Et  le futur missionnaire, sous prétexte d’une leçon de latin qui ne concernait pas mon frère,   l’avait envoyé avec un peu d’argent , faire plusieurs parties de baby-foot dans un bistrot ami. Quelques minutes plus tard, il avait fermé la porte de la pièce à clé , enlevé la clé, m’avait saisie à bras le corps et jetée sur un des lits. 
J’étais une  maigre, et lui un petit gros qui m’avait étouffée de son poids.
C’était un viol d’opportunité d’un salopard profiteur et manipulateur.

Beaucoup plus tard, l’apprenti curé  « défroquera ». C’est seulement à ce moment-là que ma gentille maman admettra l’impensable, que j’avais raconté le jour-même et qu’elle n’avait pas voulu croire.

L’autre viol physique , également raconté , avait été dénoncé à Mme POUS , juge d’instruction en charge de mon dossier de partie civile, à Paris,  et qui avait refusé de le noter dans ce mien dossier et  qu’elle avait prestement bâclé.

Avec le recul , ce viol en groupe, sous contrainte,  organisé par des petits bourgeois crapulo/criminels  protégés de PARIS  XIV , apparaît de plus en plus  comme un élément  habituel du harcèlement criminel caché , destiné à « casser « un être humain .   

Ce viol  avait été raconté crûment , dans une requête déposée à la Cour Européenne des Droits de l’Homme *(1) , repère connu de franc-maçons juristes qui évacuent les dossiers compromettants pour les copains. 
Puis dans une autre requête déposée à l’ONU. 
Les deux requêtes étaient parties à la poubelle , fissa.

La première réaction à ce type de viol en appartement , après la stupeur , est une tentative de purification par le nettoyage . 
Il restait ensuite seulement les traces de sperme  sur le matelas. 
Un petit tour de questionnement à l’hôtel Dieu à Paris m’avait appris qu’une recherche d’ADN sur ces traces restantes  ne pouvait se faire que sur demande de la police judiciaire. Celle qui essaie de faire taire les victimes et de les boucler définitivement, pour plaire aux organisateurs de ces crimes. 

Une recherche sur internet avait fait apparaitre un labo espagnol susceptible de faire cette recherche prouvant ma plainte de viol  par présence d’ ADN d’ inconnu. Argent perdu et  peine perdue. Tout ce qui passe par internet , est dans mon cas  et bien d’autres , surveillé et connu en temps réel. Et le labo n’avait jamais reçu la toile du matelas incriminée.



Le viol électronique ,ici  dans cette histoire, relève de sodomie et a été évoqué dans l’article http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/01/histoire-de-q.html

Il s’agit d’ une sensation désagréable de pénétration anale  progressive et douloureuse  et qui va en s’élargissant . 

En fin d’après-midi, hier , à Cap Olona, j’avais  une nouvelle fois voulu essayer une sieste avec un minimum de protections au-dessus de la tête.  
Aussitôt repérée par la machine du crapulo/criminel du A221 au-dessus j’avais été bombardée de tirs d’énergie de moyenne puissance. Dans la tête.  Trop claquée pour réagir , j’étais restée prostrée à me faire matraquer. 

L’opérateur  en charge de la criminalité locale par ondes pulsées  , avait alors passé son appareil sur le mode sodomie. (  sans doute par  des sons ou des ultrasons

A ce jour, les explications trouvées ou données pour cette pratique criminelle , proposent un phénomène de résonance.  Il s’agirait donc d’une  résonance de la partie du corps concernée avec une fréquence pulsée et éventuellement portée par une autre. 

La fréquence de résonance de l’anus  , n’a pas été trouvée.
Un site américain donne de 58 MHz à 63 MHz pour le colon .

Sinon, on peut toujours noter  la fréquence du méridien colo-rectal censé être de  70 Hz à 80 Hz .



Ces actes de sodomie électronique avaient été très fréquents et extrêmement douloureux  quand j’habitais 81 rue du Fbg St Jacques , Paris XIV. Ils me réveillaient en pleine nuit et  semblaient durer  longtemps. 




Il s’étaient répétés, une fois dans un monastère du fin fond de la Bretagne  où j'avais été poursuivie et insultée par un gougnafier inconnu,   ex- employé de l'armée . 
Une autre fois dans un hôtel en Asie.
Il y a quelques semaines, ça s'était reproduit dans la rue. 

Hier , l’intensité de la  douleur était moyenne. La durée était  équivalente à environ  40 secondes. Le criminel en poste au A221 avait  réussi à modérer son sadisme.

On trouve la mention de ce type de souffrance de sodomie  électronique ,  provoquée par des criminels du monde entier ,   pour humilier et casser des êtres humains , également   dans de nombreux blogs de langue anglaise , dont ce témoignage qui date de 2010

 This brutal brutal electronic rape and torture ...............they are committing crimes of the worst sort. Torture rape and sodomy to name a few and include stalking. 

Severe severe beatings with deadly, hidden silent weapons causes deep deep mental suffering, deep depression, degradation, forced-unbearable torture, (electronic) rape,
The noise generator of an electronic torture weapon. Noise generator is a huge dropping sound. Dropped from above on your ceiling. What does this torture weapon do when it hits you? It is aimed at different torture applications on your body



      ( rubrique "viol")

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.