dimanche 4 septembre 2016

TORTURE de femme française à CUBA



La préparation de ce voyage-là avait été faite sous la haute surveillance du réseau criminel beur. Dans l’agence de voyage  Havas de La Baule . 

Le réseau beur avait envoyé une jeune femme , en babouche d’appartement, un sac en nylon de course dans une main et  une raquette de tennis à nu, dans l’autre. 

Après avoir posé sa question , dans le box adjacent au mien , elle s’était mise debout  près de moi à l’écoute de  ma destination et des dates de mon  voyage.  Poliment l’employée de l’agence avait essayé de la faire partir. Rien à faire.

Le jour de l’embarquement vers Cuba,  avait été riche de péripéties et le séjour  à Cuba itou.
Ce tour de  Cuba en 10 jours allait d’écoles de salsa avec  travaux pratiques , en  séances de tambourinages dans des champs de canne à sucre. Vraiment  fun. 

Sauf la nuit, où le harcèlement avait été violent, constant et systématique. Mes 4 packs de gel autour de la tête n’amortissaient que  très partiellement les souffrances. Les  temps de trajets en bus remplaçaient  un peu les nuits blanches.

Du matériel  pour  torture par énergie pulsée  avait  sans doute tout simplement, fait le voyage avec le harceleur en titre de mon groupe . Un gars de Narbonne.
Comme parfois, ce matériel voyageait  quasiment avec moi et était mis en place  rapidement dans les hôtels . 
Dans un hôtel nouveau chaque soir,  j’étais la seule à avoir  une chambre délabrée ,  ou isolée loin du groupe .  Et il n’y en avait jamais une  autre disponible en échange.

Tout à leur plaisir sadique, les frères cubains avaient même confisqué le matériel en question , au moment de notre départ. 
Pour de prochaines victimes. 
Le grand gars de Narbonne, avait joui  pendant 10 jours de sa  complicité et de leur férocité. Au final, il  s’était quand même fait berner.

Avant de se séparer du groupe,   qui allait finir par 3 jours de vacances « à l’américaine » , la guide du tour m’avait fait des excuses.
Elle avait honte pour son pays. Il y avait de quoi.

Le harcèlement criminel global y avait été acharné . Sur une touriste étrangère .  

Souffrances indicibles + humiliations systématiques + brimades de toutes sortes , avait été mon lot d’exclue….  et pour un montant, pré-payé  non négligeable  parce qu’en solo .  Et  tout cela , sans compensation  d'aucune sorte, pour  la transformation préparée et manigancée ,  d’un séjour touristique,  en  séances de torture  nocturnes savamment orchestrées et cachées .

Ici encore, comme en ISLANDE, des frères,- cela m'avait été dit clairement-,  menaient ces macabres et criminelles  manoeuvres.

L’agence n’avait jamais envoyé son questionnaire de satisfaction.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/31/tentatives-de-repit/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.