dimanche 4 septembre 2016

TORTURE de femme française en CRÊTE




Ce séjour de 8 jours en Crête , avait été choisi  encore une fois , pour fuir les sadiques fous-furieux français que l'on laisse maltraiter des citoyens, avec de l'énergie dirigée ,  chez eux  et en tous endroits,  sur le territoire national.

A cause du vol de mes dossiers , dans une valise , dans mon armoire , ici aux Sables d'Olonne -France , il ne reste aucun document répertoriant la souffrance infligée par des inconnus , dans cette ile de Crête.

La souffrance mentionnée , était là comme ailleurs , à base d'énergie propulsée à travers les murs et visant la tête. Elle avait été organisée immédiatement et simplement.
Mon séjour était fixe,  dans un hôtel du village traditionnel pittoresque d' ANALIPSI : l'EUROPA BEACH HOTEL.
 Ma chambre était au bout d'un couloir , sans autre touriste occupant alentour. Les pièces voisines étaient donc disponibles pour y mettre le matériel habituel et destiné à torturer une touriste inconnue.

Le seul endroit pour récupérer  de l'épuisement dû au bombardement nocturne d'énergie, était la plage .... mais peu sûre pendant la nuit que je passais donc à l'intérieur d'un hôtel , dans ce pays à découvrir  , où personne ne pouvait invoquer aucune raison , même de malade mental, pour  se conduire  envers moi de façon aussi bestiale et barbare .

Et pourtant, pendant toute la durée du séjour , des individus locaux avaient conjugué cruauté et bestialité par tirs d'énergie à distance visant la tête dans ma chambre pré-payée cash,  avec  un harcèlement en réseau  étouffant , en ville ou lors de visites touristiques. Cela se faisait , comme partout ailleurs,  à l'aide de  suiveurs/guetteurs qui ne me quittaient pas du regard.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.