vendredi 17 février 2017

L'obsession du crime organisé français

Ce jour-là une résidente du 3ème était en conversation sur le palier avec ma voisine. Elle semblait lui dire qu’elle pouvait arrêter ( ses violations) puisque j’allais partir. 
Madame Brochet acquiesçait avec une voix de  victime humble et  épuisée. 
Pure comédie.
Ses commanditaires sont certainement plus persuasifs que les voisins , sur le plan des rétributions, puisqu’elle n’a jamais cessé ses violations.
Encore ce jour.

Le corse cracheur de glaviots et de feu, ami de la police locale,  n’a, non plus,  jamais cessé. Ses tirs sont seulement moins violents.
Dès que je suis allongée sur un lit, il exprime aussitôt  sa supériorité de protégé des autorités constituées locales ,   par un tir ajusté. Prouvant sa préoccupation  obsessionnelle  ou  l’ absolue re-connaissance de mes mouvements par son appareil.   Ces derniers temps, les tirs  transpercent   les deux oreilles . Les tirs de HF  portent des   sons qui empêchent de dormir,  mais sans souffrance du cerveau.

dessin de Sam Gross

Cela m’oblige comme souvent , à faire des allers retours d’un lit à l’autre, pour  essayer de leurrer l’homme ou  la machine , pendant quelques dizaines de minutes.
Toutes ces anecdotes , notes ou mini –anecdotes  de mes blogs , sont destinées aux cibles de situations similaires, pour une information de type «  comment ça se passe , souvent » et « si ça vous arrive, sachez que vous n’êtes pas seul à le subir et que vous n’êtes pas plus  dérangé que moi » 

Après la mise en ligne de ces billets , j'étais allée m'allonger. Le Corse-furieux,  ou un quelconque Brochet ou autre et remplaçant vicieux ,  m'avait immédiatement visé de plusieurs tirs dans les poumons et l'estomac. Dont ceux-ci. Le spectre de fréquences est indiqué dans la ligne jaune .

et


La brûlure ressentie avait irradié dans le dos. Une heure plus tard , la sensation de brûlure  était toujours aussi intense au niveau des poumons. L'estomac avait éructé ce qu'il avait pu.

Pour des informations plus globales et synthétiques  sur le harcèlement criminel caché, il  est recommandé de lire et relire les textes de Josselyne Abadie ( français) , d’Eleanor White ( anglais)  en sélection sur le site des TI canadiens ,  de Mark Rich ( anglais) et la présentation française faite sur le site STOPEG .

Ci-après, pour rappel ,  un extrait d'un texte d'Eleanor White :

"Il faut se souvenir que , de nos jours , le harcèlement en réseau n’a rien à voir avec  des  petits groupes  de gars rustres   qui s’organiseraient un peu à la manière du klu klux klan . C’est bien plus  large , beaucoup plus complexe , et mieux coordonné  que cela , même si l’état d’esprit  des participants qui se prennent pour des justiciers, y ressemble.
On peut noter que cet état d’esprit  de « justicier » est aussi celui qui attire certains citoyens vers des systèmes de type « dictature » Les chemise noires d’Hitler en sont un exemple.
Ce petit  manuel a été écrit pour faire découvrir ce qu’est  devenu ce vieux crime de regroupement  d’individus pour nuire à une cible  à qui aucune issue n’est laissée et de façon à ce que les personnes autour puissent même nier que cela existe.   
Le harcèlement en réseau tel qu’il est actuellement conçu utilise 
- des médias qui rendent la communication instantanée, 
- des technologies de harcèlement qui permettent de   voir à travers les murs, auxquels  s’ajoutent  
- des fonctionnaires corrompus qui regardent ailleurs  de façon à ce que la cible ne puisse jamais échapper au harcèlement.
Tout ceci n'est  pas nouveau et c’est ce que j’essaie de décrire dans cet opuscule, pour faire connaître cet enfer sur terre des cibles et   qui utilise des techniques  élaborées et une technologie silencieuse qui ne laisse pas de traces."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.