mercredi 25 octobre 2017

36 chandelles en 27 minutes



Wikipedia explique cette expression populaire comme suit 
En 1464, on ne disait pas "voir 36 chandelles", mais "voir les chandelles". Au fil du temps, on est passé "des chandelles", à mille, et même cent mille, puis à 36. Cette expression signifie que l'on est tout étourdi, soit à la suite d'un choc physique, soit à l'annonce d'une nouvelle bouleversante.



Ici, 36 correspond aux  nombre de chocs dans le cerveau produit en 27 minutes ,  et par une énergie  traversante qui  m’avait à la fois réveillée par la douleur mais aussi rendue incapable de bouger pour fuir. 


Il avait fallu 27 minutes pour que je réussisse à me conditionner à réagir et à quitter l’appartement. 
Pour cette nuit-là, il y avait un seul autre résident dans l’immeuble .

Les tirs d’énergie venaient du dessus . 
Comme d’habitude , la cadence  des tirs avait augmenté après le repérage de l’azimut cherché et trouvé.
Finalement cette  vidéo a pu  être mise en ligne ,  grâce à l'aimable intervention de La Proscrite .
La vidéo  montre , une nouvelle fois , en accéléré, et sur une période de   1 minute  40  , les déflagrations électriques provoquées dans le cerveau par ces tirs d’énergie.

http://laproscrite.canalblog.com/archives/2017/10/26/35807173.html

Les indications « outbreak »  sont des alertes qui correspondent aux souffrances  du cerveau. 
Ici, le cerveau est  directement attaqué et souffre, n’en déplaise à tous ceux qui ne connaissent et reconnaissent la douleur que véhiculée  de l’extérieur vers le cerveau

Et , pour les faussaires  habitués à maltraiter les victimes et à les soupçonner  du type de manigances dont ils sont eux-mêmes familiers,    je précise en  plus, une nouvelle fois,  que je n’ai pas accès aux données enregistrées par l’EEG  ( dit ,  Holter) qui est un appareil d’imagerie médicale et vendu par une société spécialisée de matériel médical. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.