mercredi 20 décembre 2017

Pour Noël, ne cuisez pas le petit dernier aux-micro-ondes




Dans sa lettre au Père Noël 2017, l’association Robin des Toits rappelle le danger des tablettes et jouets connectés pour les tout-petits  et les moins tout-petits .
Un grand nombre de ces objets  fonctionnent avec un microprocesseur de 2,4 GHz : une fréquence de micro-ondes.


Les sites bien informés disent ou précisent qu’un bambin de moins de 3 ans n’a pas encore son cerveau bien terminé.(seulement 85 %) 
Ce qui induit en conséquence que toutes les agressions environnementales risquent de lui être terriblement préjudiciables.

Ce bout de chou  fragile  dépend totalement  des décisions de bon sens  de ceux qui l’ont fabriqué et l’aiment et que, lui ,  regarde avec admiration, affection ou  malice . 
Son devenir dépend  des précautions de ceux qui lui doivent ce  bien essentiel : lui donner les meilleures chances possibles  pour devenir président de la République à 35 ans  et  aussi éviter le pire.

Pour les moins tout-petits, et jusqu'à 14 ans,  les spécialistes s'accordent à dire que l'usage de la téléphonie mobile  risque bien de leur  faire perdre tellement de neurones que personne ne voudrait parier sur leur état  beaucoup plus tard . 

La pollution électromagnétique est mise en cause dans des perturbations neurologiques. Les opérateurs de téléphonie mobile déconseillent aujourd'hui de donner leurs gadgets à des enfants de moins de 14 ans, dont le cerveau est en formation. 




Pour aider des parents, ou proches déboussolés par une modernité qu’on leur présente comme  un progrès important par un apprentissage des objets connectés  obligé, le représentant de Robin des Toits , sur son site , rappelle l’essentiel et que personne n’a  plus le droit de zapper tant les risques sont vitaux .



Poussette anti-gaz de la dernière guerre
Photo publiée par le HuffingtonPost




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.