samedi 27 janvier 2018

TIA - Association de TI - Des armes utilisées contre les cibles


TIA  = L’association des TI . TI= Individu Ciblé 
Cette association  se veut internationale et  s’annonce  résolument anti-maçonnique , comme l’indique la page d’introduction : http://eucach.org/index.html

Le texte qui suit , est traduit sans autorisation et pourra être retiré à la demande. Il vient du site de cette association , et se trouve ,   en anglais à http://eucach.org/energy_weapons.html .

Cette page ici ,  présente quelques armes de base du harcèlement électronique  et  susceptibles  d’intéresser ceux qui souffrent et qui veulent savoir à quoi peut être due leur torture épouvantable 





" Je commence par un article  juste  terminé parce que c'est simple à expliquer, vous prenez   un Magnetron  et vous pointez  le faisceau comme vous le feriez avec un laser . Ce n'est pas un grand mystère ni une découverte  incroyable.  En fait, ces objets sont disponibles dans le commerce comme équipement de télécommunications. *(1)

Ajoutez à cela qu'il y a beaucoup de groupes  qui en fabriquent  et vous  comprendrez comme c’est facile  d’en trouver. Vous pouvez utiliser n'importe quel sorte d'énergie électromagnétique pour créer le même effet. Il suffit de savoir que  certaines  énergies passent à travers les murs comme le radar et les micro-ondes qui sont utilisés dans le harcèlement électronique .

Ces images donnent à voir à quoi ressemblent les armes DEW. Il s’agit  juste d’ un faisceau focalisé de micro-onde, extrêmement  dangereux et  interdit partout en Europe et dans le monde.


J'étais effectivement présent la toute première fois (à ce que je sache)  quand ont été divulguées les informations sur les  technologies micro-ondes déclassifiées. J’avais   été appelé par des agents du renseignement dans  un gratte-ciel de Londres où ils avaient établi des  communications entre deux tours.  Eux se trouvaient  dans  un autre gratte-ciel à environ 1 km, et  m'avaient  demandé s'il y avait des applications de cette technologie pour TCP / IP (données internet). C’était le cas .

C'est en raison de mes compétences  en  technologie des données qu'il m'a été facile de craquer  certains  phénomènes.  J’ai, par exemple été le premier civil à diffuser du TCP / IP par satellite dans le monde.



Ils utilisent également une version plus grande, et qui permet   de propulser de plus grandes quantités de micro ondes .Cet appareil émet un bourdonnement faible, qui  provoque de la somnolence et  des malaises. Son utilisation prolongée risque d’affecter le système nerveux comme tous les appareils qui émettent des micro-ondes . Ces appareils  interdits par la loi  sont  responsables  de pertes de mémoire et de dysfonctionnement du système nerveux. 
Et nous devrons ajouter  cela dans nos  accusations et  nos demandes de dommages, ainsi que dans   les démarches que nous allons entreprendre  contre les gouvernements nazis et les services de sécurité  qui soutiennent  le  Gang Stalking.

J'ai vu un appareil  plat , plus gros que celui-ci  utilisé contre moi. Ces appareil  plats sont des versions à faisceau   qui projettent  des doses de radiations létales à un  TI, à cause de l’accumulation,  et ce, même si les manipulateurs  eux, sont persuadés  que  c’est inoffensif. 

Ces appareils   émettent en effet une dose de rayonnement micro-ondes qui peut causer des cancers. La radiation s'accumule dans le corps au fil du temps, ce qui fait que le Ti tombe malade et meurt.

Donc, pas de grande conspiration gouvernementale apparente. Je peux faire pareil  avec   un jour disponible,  de l’argent et le web  à disposition .

Mais ce sont des infractions graves, chaque attaque est non seulement illégale  à cause  de la réglementation sur les émissions de micro-ondes, mais  c’est aussi une mise en danger de la personne et une  tentative de meurtre.  Parce que vous mourrez lentement    par  une débilitation des organes à cause de l’ effet cumulatif des micro-ondes .  Cela ne signifie pas, cependant  que les responsables  ne peuvent pas être accusés de meurtre ou de tentative de meurtre. 
Cs sont des éléments que les avocats de l’Association des TI prennent en considération  dans  un ensemble d'accusations à porter contre les criminels concernés. Cela inclut les dommages corporels graves, les lois anti Stalking et une myriade d'autres infractions dont ils sont responsables.

Certaines armes étaient connues sous le nom d'armes non létales. Les   armes  utilisées, sont  les armes électromagnétiques Elf à très basse fréquence qui   contrôlent le mental , l'acoustique,  les harmoniques utilisées  également comme technique de contrôle mental, les ultrasons, les audiogrammes micro-ondes, les micro-ondes pulsées et les radiofréquences.

Une  autre sorte d'énergie électromagnétique peut être utilisée pour provoquer de l’ agitation et une activité musculaire intense. ou, induire une faiblesse musculaire et de la léthargie, cette arme est connue sous le nom Ultra Haute Fréquence EM.

Des tactiques de guerre psychologique sont utilisées contre des citoyens sans méfiance pour détruire leurs emplois, leurs familles et leurs vies. Le TIA se propose de  mettre fin à tout cela avec votre soutien.

 Quel est l’interêt des armes à énergie dirigée pour les militaires et les entreprises ? 

Il existe un rapport  qui mentionne ceux qui sont  impliqués  par cette problématique et comment est partagé ce marché  qui rapporte des milliards. 
Ce rapport  coûte £ 1993 .

 Nous n'avons pas les fonds  pour l’acheter mais nous serions intéressés  de le consulter si quelqu’un peut s’en procurer une copie. "

*(1) note perso : on trouve des magnétrons  provenant de fours à micro-ondes mis au rebut  , dans  les décharges publiques 

mardi 23 janvier 2018

ENEDIS se plaint au CROM


Enedis a porté plainte auprès du CROM

Le CROM est le Conseil Régional de l’Ordre des Médecins . C’est la chambre disciplinaire  qui reçoit et traite les plaintes des patients ou usagers mécontents des prestations sanitaires  ou autres , des praticiens. 

Le CROM donne son avis éclairé , à partir de toute une ribambelle d’articles du Code de la Santé Publique exclusivement , sur : 
- les fautes  ou erreurs des praticiens
- les contestations d’honoraires 
- le non respect du consentement du patient- usager
- les contestations concernant le déroulement d’une expertise .




 Le patient - usager  qui se plaint  est ENEDIS . 

ENEDIS  est une  société qui transporte l’électricité et est chargée de poser des compteurs intelligents baptisés LINKY , absolument partout : au Palais de l’Elysée, à l’Hôtel de Brienne, chez Monsieur Hulot et dans toutes ses résidences secondaires, dans les hôpitaux et chez tous  les Madame et Monsieur Tout-le-Monde, de l’Hexagone et d’ailleurs

Dans le dernier groupe il y  en  a des , qui refusent la pose du linky . Ce sont  surtout des malades  appelés EHS ( Electro-Hypersensibles), et que quelques médecins ont fini par prendre en considération. 



Pour ce refus de LINKY , les malades  produisent un certificat médical . Le certificat  médical, obtenu après moult examens médicaux très pointus * (1) mentionne  un état de santé plus ou moins délabré par les ondes, et la nécessité  d’éviter  tout risque supplémentaire et   tout contexte pollué de champs électromagnétiques. 

Le patient - plaignant ENEDIS ne supporte pas ces certificats médicaux produits, et qui empêchent de poser les compteurs Linky. Ils le rendent malade, mais surtout  lui portent ce qu’il considère  sans doute  comme  un préjudice et qu’il faut  taire et maquiller,  sous peine d’être contraint à utiliser un tribunal  pour obliger  des centaines de personnes différentes à accepter le Linky . 

Et donc, pour se plaindre au CROM, le malade imaginaire  ENEDIS ,  qui ne relève directement  d’aucun  article du Code de la Santé Publique ,  a du feinter  et s’est déguisé en lanceur d’alerte . SI-SI ! 

ENEDIS, par son médecin maison interposé a  ainsi alerté l'Ordre des Médecins   , en prétexant  que l’aspect stéréotypé  des certificats  médicaux présentés , et un des examens proposé pour confirmer la condition d’EHS , étaient contraire à un article du Code  de la Santé Publique . 

Et voila !

ENEDIS avec l’aide du CROM espère ainsi débarrasser  le terrain  économique , des médecins gêneurs qui essaient de ne pas  laisser  au progrès  technologique , le temps de fabriquer encore plus de maladie  et de conditions irréversibles de contrôle de toutes sortes. 

Les amis du CROM , plus sûrs que les tribunaux ?


*(1) http://www.ehs-mcs.org/fichiers/1454070991_Reliable_biomarkers.pdf

Et ceci  ci-dessous , est en provenance du site Doctissimo et d'une discussion sur le Linky

Bombardement électromagnétique
Le comté de Santa Cruz, en Californie, a fini par décréter fin janvier un moratoire sur l’implantation de ces compteurs. Cette décision s’appuie sur un rapport [7] commandé en décembre 2011 au médecin Poki Stewart Namkung, l’officier de la santé publique du comté. L’exposition aux radiofréquences serait cumulative, notamment en raison du bombardement croissant auquel toute personne en milieu urbain est désormais la victime involontaire.
Le rapport relève, entre autres effets biologiques reconnus des radiofréquences, « une perméabilité accrue de la barrière hémato-encéphalique du cerveau (Eberhardt, 2008), des effets négatifs sur la qualité du sperme, des lésions de la double échelle de l’ADN qui peuvent déclencher un cancer (Phillips, 2011), l’activation du gène de stress comme s’il réagissait à une toxine (Blank, 2011), ainsi qu’une altération du métabolisme du glucose dans le cerveau (Volkow, 2011) ». Autant d’effets potentiels sérieux qui ont conduit le Dr Namkung à recommander l’application du principe de précaution.

Mais évidemment, c'est le moindre de nos soucis car le véritable problème, c'est qu'aucune étude d'impacts indépendante n'a jamais été menée nulle part dans le monde (à notre connaissance) pour déterminer si les salves de micro-ondes pulsées émises au minimum 2600 fois par jour, 24 heures sur 24, par chaque appareil sont, comme nous le croyons, la cause directe des nombreux problèmes de santé débilitants – s'apparentant à une véritable torture électromagnétique pour les personnes électrosensibilisées – rapportés par des dizaines de milliers de personnes dans le monde.
source :



vendredi 5 janvier 2018

Audition par micro-ondes - Incapacitation humaine programmable



Le texte suivant , comme le  précédent ,  est une traduction rapide , partielle et  sans autorisation d’une partie d’un document  déclassifié  en 2006,  par l'armée américaine et  intitulé : 

«Bioeffects of Selected Nonlethal Weapons» 

Ce document  fait partie d'une étude du National Ground Intelligence Center de 1998 sur la technologie des armes non létales et  dont le reste n'a pas encore été déclassifié.
Les termes surlignés  et soulignés ,  sont un choix personnel 

Ce texte  pourra être enlevé à la demande . 

Effet incapacitant: Audition micro-ondes

L'audition  produite par micro-ondes est un phénomène décrit par des observateurs humains, qui mentionnent des sensations de bourdonnement, de tic-tac, de sifflements ou de cliquetis à l’intérieure de la tête ou juste derrière celle-ci. 

Dans ce phénomène, il  n’existe  pas de son qui se propage dans l'air comme un son normal. 

Cette technologie dans sa forme la plus simple pourrait être utilisée pour détourner l’attention  des individus.  En l’affinant on   pourrait également l’ utiliser pour communiquer avec des otages ou des preneurs d'otages directement , par l’intermédiaire du  code Morse ou de tout autre système de messagerie,  et même peut-être en utilisant la communication vocale. communication vocale.

Cible biologique / Fonctions normales / État pathologique

Cette technologie utilise un phénomène décrit pour la première fois dans la littérature il y a plus de 30 ans. Différents types de sons ont été entendus en fonction des caractéristiques de l’impulsion . Différentes expériences ont été réalisées sur des humains et des animaux de laboratoire pour explorer l'origine de ce phénomène. 

À ce jour, pratiquement tous les chercheurs qui ont étudié ce phénomène acceptent l’explication basée sur la  dilatation thermo-élastique du cerveau :  une  pression d’onde   reçue,    traitée par le système microphonique de la cochlée, serait le résultat du   mécanisme de perception acoustique des impulsions courtes fournit par l'énergie RF. 

Une étude (en 1975) utilisant des volontaires humains a identifié  le seuil  des réponses auditives  chez l’homme à l’énergie des  micro-ondes   de 2450 MHz. 
On a également trouvé qu'une densité d'énergie incidente d'environ 40 J / cm2 par impulsion était nécessaire.

Mécanisme pour produire les effets souhaités

Après la découverte du phénomène, plusieurs mécanismes ont été suggérés pour expliquer l'audition des champs RF pulsés. 
L’expansion thermo-élastique dans le cerveau en réponse à des impulsions RF a d'abord été étudiée et démontrée dans des matériaux inertes et a été proposée comme le mécanisme de l'audition des champs RF pulsés. 

Une onde de pression est générée dans la plupart des matériaux solides et liquides par une impulsion d'énergie RF - une onde de pression dont l'amplitude est supérieure de plusieurs ordres de grandeur à celle qui résulte de la pression de radiation ou des éléments  électro- resistifs 

Les caractéristiques microphoniques de la cochlée  de cobayes et des chats  soumis à des champs magnétiques ,   la relation  étudiée entre la durée et le seuil des impulsions, les mesures physiques dans l'eau et dans les matériaux simulant des tissus, ainsi que de nombreux calculs théoriques du phénomène auditif, confirment l’origine de l’expansion thermo-elastique comme étant le mécanisme responsable  de ce phénomène d’audition.

Les scientifiques ont ainsi  déterminé le niveau d'énergie limite  pour les observateurs humains exposés à des champs pulsés de 2450 MHz (largeurs d'impulsion de 0,5 à 32 microns). 
Ils ont constaté que, quel que soit la densité de puissance et la largeur de l’impulsion, la limite  par impulsion pour un sujet normal est proche de 20 mJ / kg. 
L'élévation moyenne de la température cérébrale associée à une impulsion juste perceptible a été estimée à environ 5x10-6 ° C.

Temps d'apparition

La nature physique de cette expansion thermo-élastique montre  que les sons sont perçus lorsque les impulsions individuelles sont absorbées. Ainsi, l'effet est immédiat (en quelques millisecondes) pour les humains exposés à l'énergie RF qui a abouti à la production de sons.

Durée de l'effet

L'audition  à base de micro-ondes dure seulement aussi longtemps que l'exposition. Il n'y a pas d'effet résiduel après l'arrêt de l'énergie RF.

Variations 

Le phénomène est adaptable  en ce sens que les  différents sons  et les intensités de ces sons dépendent des caractéristiques de l'énergie RF pulsée. Parce que la fréquence du son entendu dépend des caractéristiques d'impulsion de l'énergie RF, il semble possible que cette technologie puisse être développée au point où des mots pourraient être transmis pour être entendus comme le mot parlé, sauf que cela pourrait  être entendu dans la tête d'une seule personne. 

Dans une expérience faite , la communication des mots de un à dix en utilisant une énergie micro-onde "modulée par la parole" a été démontrée avec succès. 

Des micros placés  à côté de la personne qui entend la voix , ne  captent aucun son. Le développement poussé de ce phénomène   ouvrirait un éventail de nouvelles possibilités.

Adaptations  des sensibilités humaines aux effets désirés

Parce que le phénomène agit directement sur les processus cochléaires, les ondes de pression thermo-élastiques produisent des sons de fréquence variable. 

De nombreux tests ont permis  d'évaluer le phénomène produit dans la gamme des 5 kHz et plus. Parce que des êtres humains soumis à des dommages cochléaires perdent  de l’acuité auditive , on peut en déduire que certaines personnes peuvent  entendre les sons induits par RF que d’autres personnes atteintes de perte auditive à haute fréquence ne peuvent pas entendre. 

Ainsi, il existe une gamme probable de sensibilité, principalement basée sur le type d'impulsion et l'état de la cochlée. Il a été démontré que la destruction bilatérale de la cochlée abolit tous les stimuli auditifs induits par les RF.

Récupération / Sécurité

Les humains ont été soumis à ce phénomène pendant de nombreuses années. L'énergie nécessaire pour produire cet effet est si petite qu’il n'est pas possible de parler d’expérimentation dangereuse lorsqu'on étudie les réponses aux niveaux juste-perceptibles.

Influence possible sur le (s) sujet (s)

L'application de la technologie auditive à micro-ondes pourrait faciliter une transmission privée de messages. Elle pourrait  être utilisée  pour perturber   une personne qui ne connaît pas cette technologie. Non seulement cela pourrait perturber le sens de l'ouïe, mais cela pourrait être psychologiquement dévastateur pour quelqu’un qui entendrait  soudain «des voix dans sa tête».

Statut technologique du générateur / dispositif de visée

Cette technologie ne nécessite aucune extrapolation pour estimer son utilité. L'énergie micro-ondes peut être appliquée à distance et la technologie appropriée peut être adaptée à partir d'unités radar existantes. Des dispositifs de visée sont également disponibles, mais pour des circonstances particulières qui nécessitent une extrême spécificité, il peut être nécessaire de procéder à un développement supplémentaire. 

Une spécificité directionnelle extrême serait nécessaire pour transmettre un message à un seul otage entouré de ses ravisseurs. Les signaux peuvent être transmis sur de longues distances (centaines de mètres) en utilisant la technologie actuelle. 

Des distances plus longues et des types de signaux plus sophistiqués nécessiteront un équipement plus encombrant, mais il semble possible de transmettre certains types de signaux à des distances plus rapprochées en utilisant un équipement portable.

Portée 

La distance de portée  efficace pourrait être de plusieurs  centaines de mètres







lundi 1 janvier 2018

Les effets biologiques des lasers



De nombreuses cibles  françaises font état de l’utilisation du laser dans le cadre du harcèlement électronique. 
Des situations précises  de tirs avec des armes laser ,  ont également été notées et décrites dans les trois blogs qui exposent mon histoire. 
L'arme représentée ci-dessus a été aperçue lors d'un tir me visant dans ma voiture ,  fait dans l'encadrement d'une fenêtre  à Paris XV.

Ce qui suit est une traduction rapide , partielle et  sans autorisation d’une partie d’un texte déclassifié  en 2006,  par l'armée américaine et  intitulé : 

«Bioeffects of Selected Nonlethal Weapons» 

Le document  fait partie d'une étude du National Ground Intelligence Center de 1998 sur la technologie des armes non létales et  dont le reste n'a pas encore été déclassifié.
Il pourra être enlevé à la demande . 

 Les effets biologiques des lasers 

Il existe 3 sortes de dommages   de base liés à l’exposition du rayonnement de lasers 
Ils sont d’ordre 
- chimique, 
- thermique et 
- mécanico-acoustique

Les altérations chimiques induites par laser dans les tissus irradiés provoquent des  lésions photochimiques. 
Le rayonnement  de laser dans la partie de lumière bleue du spectre électromagnétique (.380 à .550 microns) induit des réactions photochimiques qui diminuent  en proportion de l’augmentation  de  la longueur d'onde . 
Des effets photochimiques ne sont pas observés lors d'une exposition à des rayonnements dont les longueurs d'onde dépassent 0,550 à 650 microns, car l'énergie cinétique associée aux photons est insuffisante pour amorcer un changement photochimique.

L’effet thermique est un mécanisme primaire  des blessures induites par laser. L'étendue des lésions  dépend de la longueur d'onde , de l'énergie du rayonnement incident, de la durée de l'exposition , de la nature du tissu exposé et de ses caractéristiques d'absorption. 

Généralement, ce mécanisme prédomine dans les parties visibles et proche infrarouge (0,760 à 1,4 microns) du spectre électromagnétique ainsi que  pour presque toutes les expositions d’ondes continues  et pulsées entre 0,1 milliseconde et 1 à 5 secondes.

Le troisième mécanisme de blessure associé à l'exposition au rayonnement laser est l'effet  acoustico-mécanique. 
L'énergie rayonnante est absorbée dans le tissu et  provoque une expansion thermique rapide . Après une impulsion de rayonnement laser courte (1 nanoseconde à 0,1 milliseconde), une onde de pression est générée, et peut entraîner une lésion tissulaire  par explosion ;

Généralement, les trois mécanismes fonctionnent simultanément chez un animal irradié. Les effets thermiques prédominent actuellement pour les lasers à onde continue (CW), tandis que les effets mécaniques sont d'une importance accrue pour les lasers à mode pulsé. 
Avec une puissance encore plus élevée, il faudrait   également considérer des phénomènes non linéaires tels que l'absorption multiphotonique et les effets de champ électromagnétique.

Les organes les plus sensibles au rayonnement laser externe sont la peau et les yeux. La gravité de la blessure dépend de  la nature de la cible,  de la densité d'énergie fournie ,  de la fréquence et  de la puissance du laser, mais également de  l'atténuation atmosphérique du faisceau et de l'utilisation de systèmes filtrants ou amplificateurs  par la cible, etc.

L'effet principal sur la peau est  du à l’ effet  thermique (brûlures). La sévérité varie d'un léger érythème ou rougissement à des cloques sévères ou à la carbonisation, en fonction de facteurs tels que le dépôt d'énergie totale, la pigmentation de la peau et la capacité du tissu à dissiper la chaleur.

L'œil est particulièrement sensible à l'impulsion intense du rayonnement laser en raison de sa sensibilité unique à la lumière. L'effet de focalisation est similaire à celui d'une lentille grossissante, qui concentre l'énergie sur un point particulier. Comme la cornée et la lentille de l'œil amplifient l'intensité de la lumière incidente sur la rétine, la rétine est extrêmement sensible à la lumière visible et proche de l'infrarouge . Les dommages de la rétine peuvent entraîner une perte temporaire ou permanente de l'acuité visuelle. 

Les lésions oculaires au laser varient en fonction de la puissance incidente, de la taille du point, de l'angle du faisceau, du mode temporel (continu  ou pulsé) et de la fréquence de répétition des impulsions. Les effets signalés comprennent des lésions de la cornée, des brûlures, des cataractes et des lésions de la rétine .

Certains lasers de forte puissance peuvent provoquer des effets antipersonnel par le dépôt d'énergie thermique.  Pour cela, ces lasers doivent fonctionner à une longueur d'onde facilement absorbée par la peau ou la cornée. 
Il s’agit  généralement  de lasers dans les  infrarouges lointains et moyens (10 à 12 microns et 3 à 5 microns) ainsi que des  ultraviolets (<0,4 microns). 

Cependant, les longueurs d'onde ultraviolettes ne se propagent généralement pas bien dans l'atmosphère, de sorte que les principales longueurs d'ondes dangereuses  à considérer sont comprises entre 3 et 12 microns. 
Des quantités relativement modestes de puissance laser  dans les infrarouges  lointains sont nécessaires pour produire des brûlures superficielles de la peau à courte distance. 
Des recherches sont en cours  pour concevoir des armes laser  rhéostatiques  létales . ( dissipation de l’énergie dans une résistance)

Les armes laser aveuglantes non létales utilisent généralement des faisceaux collimatés   avec une très faible divergence de faisceau, et l'énergie contenue dans le faisceau diminue relativement lentement sur de grandes distances. Les systèmes d'imagerie tels que les yeux et les systèmes de vision EO ont des optiques de focalisation qui amènent l'onde de lumière du plan incident à se focaliser sur le plan du capteur. Cela entraîne un gain optique élevé (supérieur à 100 000 pour les yeux), et  rend le capteur associé vulnérable aux influences relativement faibles de l'énergie laser.

Les effets des lasers sur les yeux sont triples:
* éblouissement , .
*  perte d' adaptation à l'obscurité 
- Cécité permanente ou semipermanente.

La gravité des lésions oculaires au laser varie selon la puissance incidente, la taille du point, l'angle du faisceau, le diamètre de la pupille (conditions de lumière ambiante), le mode temporel (CW ou pulsé) et la PRF ( pulse répétition frequency)  du laser. Les effets signalés comprennent les brûlures de la cornée, les cataractes (un trouble permanent du cristallin) et les brûlures et perforations rétiniennes. Les armes laser à basse énergie sont capables de provoquer ces dernières.

L'exposition à des énergies laser relativement faibles peut produire des changements temporaires dans la capacité de voir sans produire de blessure permanente. L'exposition à la lumière laser peut produire un effet appelé éblouissement ou éblouissement induit , qui ressemble à une  perte de vision temporaire  comme lorsqu' on est face aux  phares d'une voiture venant en sens inverse. Les effets visuels ne durent que tant que la lumière est présente dans le champ de vision (FOV). 

À des expositions énergétiques légèrement plus élevées, le même rayonnement laser peut saturer ou aveugler les cellules photo-réceptrices, entraînant des images qui s'estompent  ensuite  après l'exposition. 

Seul le rayonnement visible induira un éblouissement voilé ou  des images  (1)

le rayonnement proche infrarouge ne produira pas ces effets même si l'énergie radiante atteint les cellules photo-réceptrices. Le daltonisme et l'éblouissement, bien qu'ils ne soient pas permanents, peuvent causer de l'inconfort et une perte de vision temporaire. Certaines études ont montré que l'éblouissement et l'aveuglement peuvent sérieusement affecter les performances en   mission, en particulier dans des tâches relevant d’acuité visuelle  telles que piloter un avion ou viser.

L'aveuglement est la perte permanente ou semi-permanente de l'acuité visuelle. L'effet peut durer plusieurs heures et est généralement mis en évidence par une tache sombre dans le champ de vision. Cet endroit s'appelle un scotome. L'impact du scotome sur l'acuité visuelle variera en fonction de la taille et de la position de la lésion. La vision humaine est grandement affectée lorsque la lésion par laser se situe dans la zone de vision centrale de la rétine appelée fovéa. 

Les dommages au laser non-fovéaux peuvent être moins graves ou même passer inaperçus car ils n'affectent que la vision périphérique. Les lésions rétiniennes les plus graves surviennent lorsque la lumière incidente est si intense qu' il y a une perforation de la rétine , entraînant une hémorragie dans la couche sous-rétinienne ou, dans les cas les plus graves, dans l'humeur vitrée de l'œil. Des expositions moins sévères entraînent des lésions sur la rétine.

(1) ceci est ajouté , sans certitude sur le lien cause/effet/perception
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2017/10/image-mentale-et-tirs-denergie-dans-le.html