mercredi 25 juillet 2018

En pause

"outbreak" correspond à une alerte  signalée à l'EEG. 
Le cerveau ressent une souffrance  . 
Au moment de l'alerte ( outbreak) il y a une déflagration électrique  anarchique plus ou moins violente dans le cerveau qui s'épuise .
Le temps de calme du cerveau, vérifié sur plusieurs nuits ,  est au maximum de 30 ' /nuit


trouvé et lu  dans Libération


détail 


deux énigmes ... qui correspondent à des détections en intérieur faites en champs électriques  à cause de sensations de brûlures  continues des paumes des mains 


1° (à ma connaissance) les champs électriques ne sont d'habitude  pas pulsés  ( ici, ils le sont)

2° une détection de champs électriques ne présente pas de valeur constante ( 199 V/m)  . Les champs électriques  sont , au contraire,  très volatils .  
La norme sanitaire dans un endroit sans appareil branché  autre qu'un réfrigérateur ,  oscille autour de 0,6V/m ( 0,4Vm-0,7V/m-1,2V/m- 0,8V/m etc ...)