lundi 27 octobre 2014

Plainte N° 3


Une des très nombreuses méthodes pour asphyxier  socialement et financièrement un individu ciblé, consiste à compliquer  systématiquement chacune des situations  de l'individu ciblé,  lorsqu'un  des  perp * du réseau de harcèlement  à ses trousses est concerné ou susceptible d'intervenir . 

Si l'individu ciblé réagit, le perp est assuré d'être protégé par un autre perp dans une autre  catégorie sociale  et qui arrangera le coup en le compliquant encore plus.
Ce réseau de harcèlement comporte , en effet, des membres  dans toutes les couches de la société.* (1)

Tous les pièges mis en place par des pers sont   destinés à faire perdre  temps et argent  à l'individu ciblé pour le profit des personnes organisatrices de ses ennuis. Il s'agit souvent de petites ou moyennes sommes d'argent qui rendent  parfois ridicule le temps passé à les récupérer . 

Toute procédure engagée pour le faire , laisse l'impression au magistrat concerné,  de perdre , lui aussi son temps,  pour des  broutilles.
Elle permet aussi  de traiter l'individu  ciblé de "procédurier" . Ce qui est considéré comme une sorte de déviance  comportementale. Les policiers abusent souvent de ce terme , censé servir de justification à leur attitude de mépris des cibles .

Ainsi , une situation est fabriquée artificiellement par des vicieux  du système de harcèlement , et l'individu ciblé qui se défend, et défend ses droits,  est  au final ostracisé . 
Comme ces situations sont multipliées par X , le risque, en laissant faire , est de perdre  au final beaucoup d'argent. 

Ici, la plainte porte sur une petite somme. 
L'homme (Mr LE ROUZIC)  qui a pratiqué cette "gratte" sur une fausse facture fabriquée par son agence,  est l'agent immobilier de l'appartement  que j'avais occupé 9 Bd du Colonel Remy à Vannes. 

A cet endroit j'avais été lourdement micro-ondée et attaquée par des armes à énergie dirigée, non-stop,  à partir de l'appartement du dessus occupé par Jeanick FOUQUET .
Cela m'avait incitée à  faire de l'information dans l'immeuble et dans le quartier. Je n'avais pas porté plainte.
Selon les habitudes de ce réseau de harcèlement crapulo/criminel, J. FOUQUET , perp de proximité , avait déposé une main courante contre moi, au poste de police , se plaignant de  ( mon ?) tapage . Elle avait fait la même chose auprès de l'agent immobilier.

Et l'agent immobilier ( Mr LE ROUZIC) m'avait alors envoyé une lettre comminatoire et menaçante, m'enjoignant de me comporter correctement ( sic) avec Mme FOUQUET. 

C'est ici, l'exemple type d'une situation  de harcèlement  entièrement préfabriquée et retournée  contre une cible accusée par les pers qui  la harcèlent . 
Il s'agissait  ici de harcèlement électronique criminel.  Le rôle de Mr LE ROUZIC était de  protéger J. FOUQUET  qui travaillait pour son réseau.( sans doute FM)

La "gratte" de Mr LE ROUZIC  par faux document interposé, est un classique de ce type de situation .


                                                                                        Tribunal de Grande Instance
14, Quai des Orfèvres
75059 PARIS RP-SP

Paris Le 11 août 2014

Plainte pour usage de faux , contre la société SOFI OUEST GESTION de VANNES
représentée par Mr Jean Marie LE ROUZIC


Monsieur le Procureur , 
Par la présente , je porte plainte au titre de l’article 441-1 et  441-7 du Code pénal contre la société SOFI OUEST GESTION , représentée par Mr Jean-Marc LE ROUZIC.
Cette société est  située 6 Place de la République, 56000 VANNES et m’avait loué un appartement au 9 Bd du Colonel Remy , 56000 VANNES.

Au moment du remboursement du dépôt de garantie, la société SOFI OUEST GESTION représentée par Mr Jean-Marc LEROUZIC a produit une facture de nettoyage  en utilisant  mon nom avec la mention «  bon pour accord «  et une signature qui n’est pas la mienne
Cette facture provient de la société SHIVA.

Cette signature pour accord de paiement constitue une altération frauduleuse de la vérité .
Cette facture  à mon nom avec une signature qui n’est pas la mienne   a entrainé un préjudice financier puisque le montant de cette facture (58 euros)  a été déduit de mon dépôt de garantie par un subterfuge . 

Contrairement à ce qui est écrit dans le texte de la lettre de la société SOFI OUEST GESTION en date du 24 juillet 2014, le montant qui m’a été rendu n’était pas 378 euros mais  295,18 euros  

Par la présente,  je porte plainte contre SOFI OUEST GESTION , représentée par Mr Jean-Marc  LEROUZIC  pour usage de faux et demande le remboursement de la facture incriminée et  des dommages et intérêts équivalents  à  l’amende prévue pour ce cas. 

Avec mes respectueuses salutations.

* perp , est l'abréviation de PERPETRATOR et  désigne les protagonistes  qui participent au harcèlement en réseau


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.