dimanche 9 avril 2017

PORTER PLAINTE


Ce texte est une traduction rapide et sans autorisation,  de conseils donnés par Dr Katherine Horton, individue ciblée. 
Ce texte  pourrait être enlevé à sa demande.
Le texte original a été trouvé par un lien sur le blog de Sarroub  Mourad 
PORTER PLAINTE
Il est extrêmement important que  vous portiez plainte auprès de la police pour signaler les attaques dont vous êtes victime  et qui incluent le harcèlement électronique.  Si vous êtes ainsi ciblé , c’est parce que vous avez été placé dans un programme  d’extermination géré par des éléments  d’un complexe d’intelligence militaire qui peut avoir corrompu des policiers, des médecins, des psychiatres, des avocats et même des magistrats.  Une plainte à la police est un premier pas dans le système légal. Le système légal est le seul système de la société civile susceptible de stopper ce type de criminalité. 
Vous devez  cependant être conscient des points suivants:
le harcèlement en réseau est une forme de terrorisme qui utilise un réseau de surveillance national  
le harcèlement électromagnétique  provoque des cancers  des lésions et des mutilations d’organes.

Armes électromagnétiques modernes et neuro-armes
 Se taire sans essayer de contrer les attaques a été tenté en vain  par toutes les victimes . Et cela n’a jamais aidé personne.  Avec le temps , les attaques deviennent en fait plus brutales et plus barbares. Les problèmes de santé s’accumulent. Plus le temps passe et plus la dégradation de la santé devient irrémédiable.
Pour  couvrir les crimes horribles  des agences de renseignement et  pour leur donner la possibilité d’exterminer tous ceux qui les dérangent  ou qu’ils veulent mutiler pour se distraire , la police a reçu la consigne  de rejeter ou ignorer toutes les plaintes qui concernent le harcèlement en réseau et le harcèlement électronique
Cela est rendu flagrant par le très grand nombre d’irrégularités auxquelles font face les victimes quand elles demandent l’aide de la police. La réponse standard de la police semble être  :
d’empêcher que  les plaintes   soient intégrées dans le système informatique de la police.
d’ignorer les plaintes  une fois qu'elles  sont entrées dans le système informatique.
•  de décider qu’au final, la victime est forcément dérangée  ( et ce,  sans aucun examen de santé mentale) .
d’appeler une ambulance de santé mentale,  pour conduire la victime dans un service  psychiatrique aux ordres, et où un praticien établira un certificat de complaisance. 
d’afficher un comportement menaçant et dominateur , voire brutal , ce qui inclut éventuellement des propos tonitruants avec encerclement par plusieurs policiers  ou militaires et un harcèlement complémentaire avec voitures de police ou hélicoptères.  
Toutes ces tactiques visent à intimider une victime pour éviter de faire un rapport ou encore la  forcer à retirer sa plainte, de façon  que la police n’ait pas à enquêter sur ces crimes. 
 Inutile de dire que si une enquête est diligentée, tout sera fait pour la freiner et l’empêcher .
A partir de là, vous pourriez vous demander pourquoi vous devriez faire face à tous ces ennuis avec la police en plus. 
 La réponse est simple, simplement parce que la plainte auprès de la police  est la première étape  du système juridique. 
Réussir à porter plainte auprès de la police  a deux buts : 
(1) Obtenir un numéro de dossier pour prouver au tribunal que vous avez fait la première démarche 
(2) Obtenir  le nom de l'agent pour savoir qui sont  les fonctionnaires  fiables et les autres . 

LISTE DE CONTRÔLE AVANT D'ALLER DANS UN POSTE DE POLICE 
Acheter un enregistreur audio (meilleure qualité d'enregistrement audio que la plupart des téléphones). ~ 20 $
Prendre un téléphone avec une caméra (ou acheter une  mini caméra , mais il est plus difficile d’en trouver des bonnes  )
Si vous avez un appareil photo numérique, prenez le aussi ( de préférence sans WiFi pour éviter toute manipulation à distance ).
Préparer par écrit un énoncé  énumérant tout ce qui vous est arrivé et incluez les éléments de preuve
Signer cette  déclaration de victime 
  En faire  3 copies . Une pour vous, une pour le dossier de police, et la dernière à laisser au poste de police pour information. I
Trouver un ami de confiance ou un membre de votre  famille pour  vous accompagner au poste de police et en témoigner. 
NB : Cette personne n’a rien à dire. Elle n’est pas censée connaître ce dont vous vous plaignez mais doit seulement  témoigner du fait que vous êtes venu au poste de police rencontrer un policier . Elle pourra aussi vous soutenir moralement  et montrer aussi que vous n’êtes pas isolé. Elle doit être choisie parmi les personnes considérées comme fiables et même si elle doit se contenter d’attendre dehors. 
A titre personnel : filmer la déclaration que vous avez écrite afin qu'elle puisse être vue sur le film, y compris votre signature et la lire. Ce film devra être gardé en plus de la copie papier ( signée) de votre plainte de victime. 
Pour un usage public: si vous souhaitez que le contenu précis de votre témoignage  de victime soit connu , vous pouvez  filmer votre témoignage avant d’aller au poste de police et continuer à filmer au moment d’entrer dans le poste de police, pour y être vu . 
Remarque:  N’oubliez pas de recouvrir  votre signature avec votre doigt ou en repliant le bas de la page vers l’intérieur. Inutile de publier votre signature et de risquer qu’elle soit imitée.   
 Si vous préférez garder tout cela privé,  vous pouvez simplement  commencer à filmer  juste avant d’entrer
 Penser à mettre le magnéto en marche avec le micro  placé dans l’ouverture de la veste ou du sac 
 Filmer le poste de police de l’extérieur pour bien l’identifier  si ça ne vous pose pas de problème que l’on vous situe ainsi  et continuez de filmer à l’intérieur . Faites en sorte  de filmer votre interlocuteur même rapidement . En fonction du pays où vous vous trouvé vous devrez faire très attention ou plus, que votre enregistrement ou votre fit ne soit pas repérés. Mais faites le  malgré tout, pour votre propre sécurité et pour témoigner.   
Une fois à l’intérieur du poste de police, restez super clame  et super poli. Attendez-vous au pire mais décidez  mentalement que vous adorez les policiers , quoiqu’il arrive.  
  • A l’intérieur 
  • Attendez -vous au pire , mais ne réagissez pas et ne vous fâchez pas . Considérez tout cela comme une épreuve à passer pour arriver au niveau suivant. Et notez le nombre de tergiversations proposées avant d’arriver au but. 
  • S' ils essaient de vous forcer à voir un  psy ,  répondez  poliment et en souriant que vous allez  bien et que vous en avez aussi peu  besoin que quelqu'un qui vient signaler un cambriolage ou le vol d'un vélo. Très poliment,  et toujours en souriant, ajoutez sûr de vous qu'il existe maintenant beaucoup d'informations sur ces armes à micro-ondes et qu'il ne sert à rien  d'avoir peur de l'existence de cette technologie.
  • Si les policiers  sont désagréables, tournez-vous vers votre ami  qui à ce stade devrait se lever et venir vers vous en regardant calmement le policier.  Si le policier veut  interroger votre ami, il  devra répondre qu’il est seulement là   comme témoin. Ne laissez pas le policier   monopoliser  l’attention de votre ami ou vous en séparer.
  • Votre objectif 1: Obtenir un numéro de dossier et le nom de l'agent chargé de votre cas. Demandez-le si ils ne vous le donnent pas. Vous devez obtenir les deux avant de quitter le poste de police
  • Votre but 2: Informer la police de ces crimes (certains honnêtement ne le savent pas) et les aider à comprendre ce qu'il faut rechercher pour ainsi  faciliter  le traitement des cas  des autres victimes. 
  • Laissez leur la copie de votre dossier en proposant qu’il soit mis à disposition   de leurs collègues . Ajoutez aussi que ce dossier est à usage public. 
  • Votre but 3: Trouver les  bons policiers ,  pour vous-même et les autres victimes et ainsi aider à éviter  ceux qui ont été corrompus.  

  • A votre retour chez vous 
  •   Notez tout ce qui s’est passé incluant  le numéro de l'affaire et le nom de l'agent. Mentionnez toujours  cette information lorsque vous vous référez à votre cas.
  • Après avoir été au poste de police , passez un coup de fil et enregistrez la conversation . Ou encore , retournez au poste de police pour vous inquiéter du suivi. Continuez aussi à enregistrer. Restez calme mais soyez ferme et demandez-leur d'enquêter.

  • Publier vos témoignages
  • Publiez la vidéo ou l'audio de votre passage  à la police sur Internet si vous le souhaitez. Il s'agit d'une enquête d'intérêt public et votre première préoccupation doit être  votre vie privée.
  • La manière la plus simple de publier la vidéo est de la télécharger sur YouTube. C'est gratuit et il est facile d'ouvrir un compte. Une fois que vous avez un compte, cliquez simplement sur le bouton de téléchargement, sélectionnez la vidéo à télécharger, écrivez une brève description et appuyez sur 'Publier'.
  • Informez vos amis et tout  public de l’existence de  la vidéo en la twittant  , en la mettant sur Facebook et en envoyant un courrier électronique avec le lien, vers les personnes que vous souhaitez prévenir..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.