mardi 27 novembre 2018

Forcer le LINKY , et ses radiations, à distance


Le texte suivant a été envoyé par Robin des Toits 81.
La mise en exergue de certaines informations est un choix personnel


Un cas concret de surfacturation:

Ce cas concerne M. XXX qui a eu les honneurs de FR3 Bretagne, à Broons,

Plusieurs mois après la pose Linky sa facture est multipliée par 2
à 10 selon les mois. 

L'abonné, journaliste, téléphone à la rédaction
d'Ouest France pour signaler ce dysfonctionnement et la non prise en compte de sa réclamation par EDF. Ouest France contacte FR3. Reportage chez lui par FR3 Bretagne.


Cette médiatisation lui vaut quelques semaines plus tard la visite du Directeur Régional d'ENEDIS et d'un technicien. Diagnostic : le compteur Linky fonctionne parfaitement. EDF maintient la facture.

Depuis, l'abonné constate que la consommation est redevenue normale..
Consultant sur Internet sa consommation, heure par heure.l’abonné constate que sa consommation était redevenue normale quelques jours avant la visite de Directeur Régional d'ENEDIS. Augmentation coïncidant avec la pose du Linky et retour à la normale juste avant la visite ENEDIS

Une seule explication semble possible : Le Linky était mal configuré lors de la pose, il aurait été reconfiguré (à distance) à la veille de la visite d’ENEDIS.


Explication possible:
On peut faire varier la valeur du courant émis par le CPL sur une échelle de 1 à 8. Lorsque le courant "magnétique" du CPL est à son maximum, le rayonnement induit dans les appareils électriques est très important (radiateurs par ex, lampes basse consommation...) et provoque certainement leur surconsommation.


Par ex, toutes les mesures du CSTB ont été faites avec des Linky "préparés par Enedis", c'est à dire configurée avec puissance d'émission du CPL au minimum, donc valeurs mesurées bien en dessous d’un fonctionnement dans la vraie vie. 

Dans leur étude, émettent seulement le huitième de la capacité maximale d'émission des composants électroniques bien connus sur le marché qui gèrent complètement les protocoles CPL G1 et G3, et dont les valeurs peuvent atteindre :


- 1,5 Ampère crête pour le APE031 en CPL G1
- 480 mA crête le ATMEL ATPL 250 en CPL G3.

On peut donc émettre l’hypothèse qu’un compteur Linky, configuré « d’usine » avec une puissance d’émission du CPL élevée, proche du max pourrait, dans certaines installations électriques de logements, engendrer une surconsommation de certains appareils électriques, d’où une surfacturation.

A l’opposé, un niveau d’émission minimal du signal CPL limiterait cette surconsommation. 
Cet exemple mettrait en évidence que la puissance d’émission du CPL de Linky est modifiable à distance.

Patrice Goyaud
Docteur Ingénieur, retraité de EDF/RTE 

dimanche 25 novembre 2018

Radiations du LINKY dans une maison SANS linky


Pour que le refus du LINKY soit efficace, il semble nécessaire qu'il soit collectif, et décidé au niveau du bourg, du village, de la ville. La santé des enfants, des adultes et de leur porte-monnaie est l'affaire de tous et devrait faire l'objet d'une information précise , citoyenne , de la part des élus locaux. De courageux maires se sont opposés à la pose de Linky généralisée.

Ici, la détection  suivante  d'irradiation perso. ,  a été faite dans une  maison  qui fait partie d’un ensemble de trois maisons mitoyennes. Elle est la plus proche  des 3

- du concentrateur d’ENEDIS, boitier  qui camoufle une antenne relais omnidirectionnelle , qui émet    alternativement  ( ici) sur 900 MHz et 1800 MGHz

- d’un transformateur électrique qui alimente le quartier. 

La maison n’a pas le LINKY. Sa voisine , non plus. Seule ,  la résidente de la maison la plus éloignée du groupe des 3,  a décidé , sans le savoir, d’augmenter ses factures de consommation électrique et d’irradier ses voisins.

Avant de connaître l’existence du concentrateur proche  et bien camouflé dans son coffret banalisé, et  donc les causes de mon irradiation et  de ma souffrance  intense, j’avais essayé des évitements  divers, dont un couchage sur le sol, derrière un mur de briques ,  et qui s’ajoutait aux protections de couvertures de survie qui tapissent le grenier. 

La parabole  du toit avait également été déconnectée. Juste par précaution.

Il faut noter, par ailleurs,  que depuis la publication des cadences de pulsation,  de "mon" concentrateur sur ce blog,   il y eu un  très  net ralentissement  général des émissions diverses , pulsées. 
Ce qui signifie bien que les gars d’ENEDIS peuvent faire strictement ce qu’ils veulent , ce qui inclut TORTURER en cachette des citoyens innocents. 

Dans cette position,  allongée  au sol , et relativement bien protégée, l’arrière du corps  avait pourtant été  systématiquement attaqué et traversé de signaux. Les épaules étaient soulevées ensemble ou alternativement . L’énergie  pulsée  semblait venir venait du sol.
La pose de disperseurs d’énergie sur la première prise de courant après le compteur avait été peu efficace pour atténuer ces signaux . Il  avait fallu y ajouter la coupure générale de l’électricité dans un maison chauffée à l’électricité. 

Et pourtant , les signaux , intermittents et forcés  par ENEDIS dans les câbles, pulsaient  toujours, mais moins puissants. 

Les détections ci-après ont été faites avec un paramétrage qui copie celui Christophe ROSS ,  et que l’on trouve à 
stop-linky46.fr/docs/rapport_mesures_cahors.pdf · Fichier PDF

Pour faire cette détection, l’appareil a été posé  et laissé sur le sol, à environ 1 mètre du mur le plus proche . Il a été mis sur la position HOLD . Ce  qui  avait permis  de prendre une photo,  avec  des PICS enregistrés, comme ceci : 


puis, après coupure d'électricité générale 


ensuite à 23h25


et avec ce pic pendant la nuit 


L'indication en gros caractère donne une information en V/m 
La ligne , juste en dessous indique les fréquences utilisées en KHz


mercredi 14 novembre 2018

Le concentrateur d'ENEDIS chez moi, comme chez lui.


Ces tableaux  de détection sont destinés  à ceux qui se posent la question de la cadence d’émission des  antennes des concentrateurs ENEDIS liés au système LINKY. 
Ces tableaux  sont , aussi, et surtout destinés à tous ceux qui  perçoivent et subissent  les effets  des antennes du concentrateur , sans pouvoir les  détecter ou pouvoir  prouver l’éventuelle origine de leurs malaises. 

Pour mémoire , un concentrateur d’ENEDIS avait été fixé à 25 mètres de mon logement. Personne , dans le quartier ne se souvient de la date de pose du coffret "dit" concentrateur et qui cache l’antenne d’ENEDIS  Personne ne connaissait non plus le petit nom barbare - concentrateur -  de ce coffret , ni sa fonction . 

L’historique de mes détections montre que "mon" concentrateur a  été  mis en fonction quelques jours après mon arrivée dans cette maison , en juillet 2018. 
Les compteurs LINKY  de mes voisins ont commencé à être posés, seulement  fin septembre 2018. 

Les détections suivantes ont été faites avec un détecteur/enregistreur laissé   sur la table où ( quelque fois)  je travaille , et  pendant mon absence. La fenêtre  proche n’était  donc pas obstruée de ses festives feuilles de couverture de survie.


Suite 




Les cibles de harcèlement criminel global peuvent garder en mémoire que le harcèlement en bande organisée le plus facile et le plus sécurisé,  est celui qui se fait sous couvert d’une fonction ou qualité détournée au profit de certains , mais en plus  , souvent payée ( la fonction) par les contribuable, quand ce n’est pas par la cible elle-même . 

Ce que les harceleurs sadiques en bande organisée  aiment particulièrement,  est de faire payer sa souffrance par une cible   . Exemple :  chambre d’hôtel où la cible est torturée par énergie dirigée . Loyer d’une maison où la vie et le repos  sont rendus impossibles.

ENEDIS  par l'intermédiaire de ses employés à un comportement de harceleur en réseau. ENEDIS avait reçu deux courriers en lettre simple demandant l’établissement d’un contrat d’électricité avec compteur bleu , pour ce logement. Un employé est venu faire un relevé. 



Mais ENEDIS , par l’intermédiaire de son responsable de la déshérence ( Stéphane BARBET) a écrit , pour signaler son intention de suspendre  l’alimentation  électrique de la maison. 

 Le paradoxe d’Enedis : brûler , dans son logement, le cerveau d’une  cible locataire avec un antenne 900 MHz  et faire refroidir  le corps de la même locataire en lui coupant l’alimentation électrique qui chauffe la maison ,  pour se venger de son refus de LINKY . 

Au SEXTANT, en Vendée, ce sont les employés de  SAUR qui avaient  coupé l’eau.


En France, le harcèlement criminel en réseau  de femmes existe grâce à des magistrates complices de criminels. 
Ces magistrates qui  blanchissent les  escrocs/faussaires , harceleurs de femmes ,   donnent un signal fort de droit  pour n'importe qui , à torturer des femmes. 



samedi 10 novembre 2018

Cadence d'émissions de "mon" concentrateur d'ENEDIS


Panneau de parcours de santé

Dans ce village devenu "intelligent" grâce au LINKY, les habitants allaient pouvoir vérifier la consommation de chacun de leurs appareils électriques  en kVA  au lieu des kW de l’ancien compteur bleu.

Image, ici partielle, de Next-Up


Grâce aux concentrateurs d’ENEDIS  du système LINKY  qui cachent de redoutables antennes relais à hauteur d’humain, le village était devenu électro-pollué. 

Une marche de 3/4 d’heure, dans cet environnement,  se terminait ainsi avec une sensation d’yeux brûlés…. mais un  joyeux accueil  de la chorale locale. 



Ce soir-là, sitôt rentrée, j’avais coupé l’électricité générale  de la maison, sans oublier d’obstruer de ses quatre épaisseurs de couverture de survie,  la fenêtre donnant sur le concentrateur .

Pour mémoire un  concentrateur avec son antenne relais qui émet sur deux fréquences 
( ? ) 
- 900 MHz , enregistré  aussi 1 GHz et 1,1 GHz et 
-1800 MHz, enregistré aussi 1700 MHz et 1900 MHz 
a été fixé à un poteau électrique 
- à 3 mètres de la maison de ma voisine 
- à 10 mètres de l’abri bus scolaire
- à 25 mètres de ma location.

Le détecteur/enregistreur  habituel ,  en fonction,  avait été oublié dans la pièce à la fenêtre obstruée. L’observation  de l’enregistrement, le lendemain, montrera ceci : 



                                                                           suite 




Les lignes sans information pertinente ont été supprimées. La cadence d’émission est donnée par le coloriage en bleu .

Dans ce village,  la camouflage de ce banc , montre que les objets aussi, même non connectés,  sont malins. 


vendredi 9 novembre 2018

Les concentrateurs d'ENEDIS


image Next-Up

Texte transmis par CMGA

CONCENTRATEUR LINKY: PRECISION DE NEXT-UP

En ce qui concerne les mesures HF GPRS concernant les concentrateurs
c’est très compliqué pour les non-initiés car chaque cas est un cas
particulier en fonction de nombreux paramètres dont le principal est le
positionnement du concentrateur par rapport à la BST, ce qui engendre
diverses configurations d’antennes relais omnidirectionnelles colinéaires,
Il est constaté que dans de nombreux cas, la réglementation concernant
notamment les zones de sécurité n’est pas respectée et n’ayons pas peur
de le dire l’ANFR couvre ce non-respect de la loi, ce qui engendre que de
nombreux riverains soient impactés et malades, notamment ceux situés
en champs proches.

La problématique couverture radio/santé est simple : Contrairement
aux opérateurs qui ont le choix d’implantations des BST en fonction
des études et du dossier COMSIS, ENEDIS n’a pas ce choix en
conséquence ne rien demander comme autorisation est la meilleure
solution pour ne pas avoir de problème et l’ANFR laisse faire !!!

Pire : actuellement la stratégie d’ENEDIS pour stopper la grogne comme
à Valence, est d’installer les Linky, mais pas les concentrateurs, (comme
constaté) comme cela les gens ne ressentent rien, c’est génial en terme
et ça marche pour annihiler le mouvement anti-Linky

On n’installe pas un site d’antennes relais sans respecter certaines règles
dont la première être d’être un opérateur officiel, donc payer un droit de
licence, de réaliser une étude de couverture radio, puis ensuite de
déposer un dossier pour la création de la BST à la COMSIS, etc …

Pourquoi n'ont-ils pas le choix ?
Simplement parce que les postes de transformations de quartiers MT/BT
où sont généralement installé les antennes relais omnidirectionnelles
colinéaires des concentrateurs existent.

Que serait censé faire l'ANFR ?
L’ANFR est chargé du contrôle du respect de la réglementation pour
l’Etat, et dans le cas d’ENEDIS, il y a généralement deux fraudes
caractérisées, la première étant que lorsque l’on dépasse une puissance
de 2 W il faut payer une licence et la seconde plus grave étant que les
antennes relais colinéaires des concentrateurs sont dans de nombreux
cas implantées de façon non réglementaire notamment en ce qui
concernez la hauteur et les zones de sécurité, dit autrement des
centaines de milliers d’antennes relais des concentrateurs sont
dangereuses et ne peuvent être installées où ENEDIS les installe, mais
ENEDIS se fou de la loi et l’ANFR couvre !

Dans beaucoup d’endroits de France ce sont les antennes relais
omnidirectionnelles colinéaires des concentrateurs qui rendent les gens
malades et pas la LDE du Linky !



Détection à 1 m d'un concentrateur ENEDIS placé à hauteur de tête des enfants 


et




Les termes surlignés dans le texte de Next-Up  sont un choix personnel 

mercredi 7 novembre 2018

Les boules de feu des antennes du concentrateur d'ENEDIS


image proposée par Next-Up

Le harcèlement  criminel en réseau, se fait dans le cadre de la qualité , de la fonction ou du métier, avec les outils de travail mis à disposition par l’emploi ou  l’employeur .
Toutes les catégories sociales françaises y participent par habitude et facilité . 


Une cible de harcèlement criminel en réseau peut ainsi devenir la cible facile de magistrates  harceleures , de facteur de justice ( huissier) voleur,  de policiers  aux ordres ou sans ordres, ou d’ouvriers d’entreprises diverses , mais également  de techniciens   capables ou susceptibles de torturer par simple programmation  ponctuelle de moyens technologiques  imposés au consommateur : antennes relais  d’opérateurs de téléphonie . concentrateurs  d’Enedis

La pose  à 25 mètres de mon domicile , d’un concentrateur  ENEDIS avec antenne relais incorporée , était bizarre. Il existait un poteau électrique  pour accrocher ce boitier ENEDIS,  près d’un hangar  vide,  plusieurs dizaines de mètres plus loin.   


image Next-up


Là où avait été posé le concentrateur , l’antenne  omnidirectionnelle contenue dans le boitier, n’irradiait pas seulement mon logement , mais encore mieux l’abri d’un bus scolaire.
Le concentrateur était fixé, comme beaucoup d'autres,  à hauteur de la tête des enfants et de la cage thoracique de tout promeneur ou passant.

Ce dimanche -là, pour m’épargner  les radio fréquences Linky,  pulsées dans la maison sans Linky, j’avais coupé l’électricté . 
Sans chauffage, je m’étais fourrée sous la couette.



Et bing et re-bing après quelques apparents  essais,  ressentis comme des bouffées de chaleur qui traversent le cerveau, ça avait été le tour de sensations de boules de feu  sur le même trajet . 
Ces sensations , dans un cerveau volontairement abimé  par des sadiques et criminels impunis, et dont "ils" semblent entretenir l’état douloureux et défectueux,  correspondaient aux densités de puissance  encadrées du tableau ci-dessous .




Depuis ce temps , "mes" coupures d’électricité  sans doute repérées par  les techniciens et/ou  le système « dit «  intelligent du LINKY,  donnent lieu à d’intenses matraquages pour forcer le passage des radiofréquences , et ce,  en dépit donc, de la coupure totale de l'électricité de la maison. . 

Mieux et programmé , ce matraquage de radio-fréquences enregistré par l'EEG,  commence sitôt la coupure repérée par le système "intelligent" . 


https://www.youtube.com/watch?v=KQYpE_5X4T0     ( symptômes à 8'24)

samedi 3 novembre 2018

"mon" concentrateur d'ENEDIS

                                                                   Image Next-Up

Mon installation dans cet endroit à l’abri des CEM , avait été ponctuée par ceci :



et qui correspondait à une intense sensation de brûlure au niveau des paumes des mains . A cause de l’absence de CEM ambiants testés , le réflexe de détection avait été  de positionner le détecteur sur les champs électriques. 

Comme les champs électriques en habitat ne sont pas pulsés, contrairement à  ce que montre cette détection,  on pourrait en déduire que les champs électriques enregistrés ici étaient une composante de champs électromagnétiques pulsés. 
Pure hypothèse pour  tentative de compréhension.

Peu de temps après, ENEDIS s’était manifesté , annonçant la pose générale des compteurs LINKY.
Ma lettre de refus de LINKY , était en plus motivée par l’état de mon cerveau , volontairement dégradé, par  la haine et la jalousie de groupes  d’individus  sadiques et criminels ,  qui micro-ondent intentionnellement des humains  ( surtout des femmes) pour  accaparer leurs biens ,  les faire passer pour dérangé(e)s  et surtout  détruire leur cerveau , seul moyen de les dominer , enfin .

L’employé d’ENEDIS n’était pas venu frapper à ma porte pour poser son compteur. 
Son employeur ou  peut-être le commanditaire de ma torture électronique , avait fait installer le  concentrateur  LINKY du quartier à 25 m de mon domicile. 



Ceci ci-dessus ,  est une image explicative  proposée par l’association NEXT-UP ,  qui explicite  l’architecture du réseau de fonctionnement  LINKY .

Cette image montre aussi que ,  même sans  compteur LINKY, un appartement ou une maison à mur mitoyen avec  un adepte du LINKY, reçoit les radio fréquences  véhiculées par les fils  électriques  . 


information Next-Up 


Un collectif anti-linky CMGA  www.pas-de-linky-ici.fr, propose une solution palliative, à ce passage en force  .
Pour faire face à  cette technologie  de matériel-tout-intelligent qui rend les usagers tout-hébétés et tout-malades, les experts de ce collectif très réactif , proposent des solutions pour  moins mal -être , quand c'est possible . 

Next-Up montre aussi en vidéo que  les concentrateurs ,  ces boitiers discrets  souvent posés à hauteur de tête des enfants et des adultes , incluent des antennes GSM 900 et  GSM1800.  

Quelques détections faites en laissant le détecteur à un mètre de « mon » concentrateur  d’ENEDIS  montrent ceci : 


ou encore 



Et alors que quelques jours plus tôt , devant ce même concentrateur, toutes les détections étaient en 1,8 GHz . Comme ceci :

pour le 10-10

pour le 17-10

pour le 27-10 à 4h (a.m)

en suivant , à 5h


Les lignes intermédiaires , sans information pertinente, de ces enregistrements  ont été supprimées.



Un phénomène surprenant , incompréhensible pour le moment, est la réponse de ma BOX sur la fréquence 1800 MHz ( 1,8 GHz) , lorsque je lui branche son électricité. Sachant que 
- la fenêtre donnant sur le concentrateur est obstruée  par  4 épaisseurs de couvertures de survie
- la Box est enveloppée dans une couverture de survie
- le WiFi et le WiFi partagé sont désactivés  
- l’antenne relais LTE1800  la plus proche est à une dizaine de kilomètres


et ceci avec l'antenne directionnelle vers la Box




Et ceci est une image de mon cerveau qui s’enflamme douloureusement lors d’  une propulsion de ce qui semble être, les  propulsions  RF de  LINKY dans la maison.