samedi 22 octobre 2016

EEG - Cuisson du cerveau sans souffrance






Cette vidéo en accéléré , est un enregistrement des ondes cérébrales dans un contexte de  champs électromagnétiques importants , détectés  aussi et ainsi en continu en 𝝁W/ m2 :

La détection enregistrée des densités de puissance   se présentait   ainsi en simultané ,


Ces deux enregistrements ( EEG + détection) avaient été faits dans un monastère  où j'avais demandé un hébergement au dernier moment, sans avoir téléphoné ni planifié ce passage à l'avance. 

Par contre, un précédent séjour , programmé, et donc connu de mes harceleurs ,  dans ce même monastère , s'était révélé un enfer  de nuit comme de jour et jusqu'au dernier moment.


Cette vidéo illustre le propos de l'article

 Cette vidéo montre que sans énergie propulsée ( tirs) , il n'y a pas de souffrance du cerveau , par douleurs soudaines et intenses  . Ces souffrances qui sont enregistrées par l'EEG comme des sortes de crises d'épilepsie répétées. 

Par ailleurs, un examen EEG fait  dans un hôpital parisien dit qu'il n'existe pas de contexte d'épilepsie , dans mon cas. 

La "cuisson" par  champs électromagnétiques (CEM) peut entrainer  des  maux de tête, une apathie, des malaises divers ,  précurseurs  d' une ou de maladies , dont celle très notoire d'electro-hypersensibilité , dont découlent des maux annexes multiples .
En gros, l'électro-hypersensibilité peut ainsi être considérée comme une maladie du cerveau . Au même titre qu'une tumeur.
L'électro-hypersensibilité n'est en aucun cas une maladie mentale.

Cette vidéo ci-dessus  peut utilement être comparée aux vidéos de "TIRS" 
dans le cerveau , qui montrent, elles, des déflagrations électriques ,  et qui correspondent à des souffrances  du cerveau vécues , comme celle que l'on trouve à :

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/06/sieste-ou-nuit-meme-traitement-par-le.html

Ces tirs peuvent être caractérisés tout aussi bien par les mots  "agressions"  ou "propulsions d'énergie" ou" pulsations" ......

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.