mardi 5 juin 2018

LA SOUFFRANCE DU CERVEAU


Le cerveau souffre. C’est une affirmation  récente de chercheurs français


Après 70 ans de dénégation d’une réalité  ,  décrite, affirmée  et revendiquée par  les cibles de criminalité par énergie pulsée  vers le crâne et le cerveau  , des chercheurs de NICE, de l’INSERM et de l’hôpital SAINT ANNE de Paris , viennent de l’admettre : le cerveau peut souffrir 


Cette souffrance est  de la faute à la PIE-MÈRE.

La pie-mère est l’une des trois membranes qui recouvrent et protègent  le système nerveux central . 
Les deux autres sont la dure-mère et l’arachnoïde. 



La pie-mère , fine et compacte , est la membrane la plus interne des trois . Elle est  directement collée au cerveau  et à la moelle épinière. 

La pie-mère  est constituée de deux couches distinctes 
- la couche épipiale faite de fibres collagènes qui portent les gros vaisseaux 
   et les nerfs crâniens 
- l’intima pia  qui est un tissu réticulaire avasculaire.  

De récentes recherches ont montré que certaines  interventions  dans le cerveau touchant  la pie-mère avaient déclenché des douleurs aiguës . 


Cette information, de la souffrance du cerveau,  a été publiée  dans un très court  article  du  numéro  856 de Sciences et Avenir 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.