" Les injections tuent les gens, nous devons arrêter ça " dit Dr Anne McCloskey ......et sa license a été suspendue

 de : https://healthimpactnews.com/2021/irish-medical-doctor-the-shots-are-killing-people-we-need-to-stop-this-her-medical-license-was-just-suspended/

" Les injections tuent les gens, nous devons arrêter ça " dit Dr Anne McCloskey

par Brian Shilhavy,  Rédacteur en chef , Health Impact News
 

Un médecin irlandais qui venait de travailler toute la nuit à l'hôpital a pris le temps de lancer un plaidoyer passionné pour arrêter les injections de COVID-19. Elle précise qu'à part les enfants, pour lesquels les piqûres ne sont pas encore autorisées, presque toutes les personnes qu'elle a soignées ont reçu deux doses de piqûres de COVID-19.

Elle déclare qu'elle voit des choses qu'elle n'a jamais vues au cours de toutes ses années de pratique, comme des caillots de sang dans le bras d'une jeune fille dans la vingtaine. Personne ne lie ces blessures aux vaccins.

Elle déclare que les hôpitaux manquent de personnel parce que les infirmières démissionnent, car elles ne veulent pas recevoir le vaccin

« Les injections tuent des gens », déclare-t-elle, et « Nous devons arrêter cela ! »
"Je prendrais l'un de ces vaccins, en fait les 4, toutes les heures, dans mes quatre membres, s'ils laissaient nos enfants tranquilles."

Juste au moment où je publiais ceci aujourd'hui, j'ai découvert que la Dre Anne McCloskey avait été suspendue  à la suite de cette vidéo.
Hier soir, le plus ancien médecin d'Irlande du Nord a déclaré qu'il était "personnellement consterné" par la vidéo anti-vaccin publiée par un médecin généraliste de Derry qui a été suspendue de sa pratique de la médecine.

Le Dr Anne McCloskey, ancienne conseillère d'Aontú, a exprimé ses inquiétudes dans une vidéo sur les réseaux sociaux au sujet  de la vaccination des jeunes .

Le médecin-chef (CMO) Sir Michael McBride a également mis en garde contre la «grande détresse» causée par les commentaires du Dr McCloskey sur les réseaux sociaux  et qui a mentionné  que les vaccinations rendaient les jeunes gravement malades affirmant faussement  que les vaccins «non approuvés» étaient un « thérapie génétique expérimentale

À la suite de plaintes de collègues généralistes au sujet du poste du week-end, le Conseil de la santé et des soins sociaux (HSCB) a décidé hier de suspendre le Dr McCloskey comme « mesure de précaution » alors qu'une enquête se poursuit sur « les plaintes et les préoccupations contre ce médecin ».

Cette  généraliste  avait pris sa retraite en 2019 après plus de 30 ans de travail dans le quartier Shantallow de la ville, mais était retournée au service de santé en avril dernier en réponse à l'appel de  main-d'œuvre dû à la pandémie.

Le Dr McCloskey travaille dans un centre de médecine générale en complément  des heures d'ouverture à Derry depuis plus d'un an.

Voila  ce qui se passe lorsque vous exposez l'agenda des mondialistes. 

Il est maintenant temps pour nous tous de suivre son exemple, quel qu'en soit le prix !

Le Dr Anne McCloskey du NHS lance un plaidoyer passionné après avoir travaillé toute la nuit à l'hôpital,  et où presque toutes les personnes qu'elle a soignées ont été doublement vaccinées contre le COVID. Des jeunes dans la vingtaine développent des handicaps qu'elle n'a jamais vus auparavant

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les vaccins Covid de Pfizer détruisent tous les systèmes du corps humain, déclare l'IPC

5G - Une synthèse claire - des détails utiles

COVID - Un purificateur d'air pour lutter contre les virus