dimanche 31 mai 2020

COVID-1984 - Pandémie de la peur



L'expression Covid-1984 appartient à Maître Rocco Galati, audacieux avocat canadien, interrogé ici, sur l'actuelle pandémie de Coronavirus par Stéphane Blais, Président de la fondation pour les libertés citoyennes

Me Rocco GALATI est connu pour avoir engagé et gagné un procès contre la banque du Canada en 2011.

En s'appuyant sur les droits constitutionnels des citoyens bafoués au prétexte de l'actuelle pandémie, Me Rocco Galati est maintenant chargé de défendre le droit à la NON-VACCINATION, de ceux qui revendiquent cette liberté au Canada.

Dans la vidéo suivante, Me Rocco Galati donne son avis sur l'actuelle situation d'enfermement , et de peur pour mise en condition de soumission des populations , et fabriquée par l'oligarchie cachée qui selon lui contrôle le monde et veut l'asservir encore plus.

Le flyer ci-après , trouvé sur le site  Pacts Intl , est  fait à partir des statistiques en temps réel proposées par le site https://www.worldometers.info/fr/

Il donne les chiffres des morts dans le monde entre le 1er janvier et le 20 mai 2020 et classées selon leurs causes et origines. 
- famine
- cancer
- tabac
- sida
- accident 
- suicide
- malaria
- coronavirus
- grippe saisonnière 

Pour mémoire : CDC est le Center for Desease Control


Ce 1er flyer  était complété par un flyer sarcastique également produit par TargetedJustice.com

L'incroyable Coronavirus
1) Il peut aller jusqu'à  1,82m dans les airs mais jamais 1,85 m 
2) Il peut vivre sur n'importe quelle surface, à l'exception des colis d'Amazon
3) Il ne peut pas survivre dans les magasins Walmart, Home Depot ou dans les épiceries
4) Il est seulement mortel dans les restaurants, les bars, les salons de coiffure, les petites  
      entreprises et surtout les églises
5) Il survit pas sur la nourriture, si c'est de la nourriture à emporter.

"Si nous faisons un bon travail sur le vaccin, la santé et la reproduction, nous pouvons réduire la population du monde de 10 à 15%. Seul un génocide (meurtre de masse) peut sauver le monde"... Bill Gates . Octobre 2019.

Résistez . Ne vous faites pas vacciner.


et ci-après l'extrait de l'article sur Bill Gates,  comme suit :
"Le rayonnement micro-ondes de la surveillance sans fil du monde n'est pas biologiquement tolérable, en particulier pour les enfants en développement.  Des milliers de publications d’études révisées par des pairs, fournissent d’abondantes preuves sur les graves effets physiques négatifs de la technologie sans fil chez les humains, les animaux et les plantes. La maladie et la dégradation de l'environnement causées par la technologie sans fil, sont déjà épidémiques. Le contrôle de  Big Telecom  sur les agences de réglementation et la presse aux États-Unis et dans le monde, et le contrôle financier de Gates sur l'Organisation mondiale de la santé, ont permis à quelques milliardaires de propager le mensonge flagrant de l’innocuité du sans fil."
L'article se trouve à :


samedi 23 mai 2020

Masques, maux de tête, malaises et maladies



Personnes, Les Gens, Le Port De

 Le texte suivant a été écrit par Dr ( med) Russel Blaylock et publié sur le site mondialisation.ca

Les termes surlignés  sont un choix de ce blog. 

« En portant un masque, les virus exhalés ne pourront pas s’échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau ». – Russell Blaylock, MD


Les chercheurs ont découvert qu’environ un tiers des travailleurs développaient des maux de tête avec l’utilisation du masque, la plupart avaient des maux de tête préexistants qui étaient aggravés par le port du masque, et 60 % avaient besoin d’analgésiques pour les soulager. En ce qui concerne la cause des maux de tête, bien que les sangles et la pression du masque puissent en être la cause, la plupart des preuves indiquent que l’hypoxie et/ou l’hypercapnie en sont la cause. C’est-à-dire une réduction de l’oxygénation du sang (hypoxie) ou une élévation du taux de C02 dans le sang (hypercapnie).


Il est connu que le masque N95, s’il est porté pendant des heures, peut réduire l’oxygénation du sang jusqu’à 20%, ce qui peut entraîner une perte de conscience, comme ce fut le cas pour le malheureux qui conduisait seul sa voiture avec un masque N95, ce qui lui a valu de perdre connaissance, d’avoir un accident de voiture et de se blesser. Je suis sûr que nous avons plusieurs cas de personnes âgées ou de toute personne ayant des fonctions pulmonaires déficientes qui s’évanouissent et se cognent la tête. Cela peut bien sûr entraîner la mort.


Une étude plus récente portant sur 159 travailleurs de la santé âgés de 21 à 35 ans a révélé que 81 % d’entre eux souffraient de maux de tête à cause du port d’un masque facial. Certains avaient des maux de tête préexistants qui ont été aggravés par le port du masque. Tous avaient l’impression que ces maux de tête affectaient leur rendement au travail.


Malheureusement, personne n’informe les personnes âgées fragiles et les personnes souffrant de maladies pulmonaires, telles que la BPCO, l’emphysème ou la fibrose pulmonaire, de ces dangers lorsqu’elles portent un masque facial, quel qu’il soit, qui peut entraîner une grave détérioration de la fonction pulmonaire. Cela inclut également les patients atteints d’un cancer du poumon et les personnes ayant subi une chirurgie pulmonaire, notamment avec une résection partielle ou même l’ablation d’un poumon entier.

L’importance de ces découvertes réside dans le fait qu’une baisse du niveau d’oxygène (hypoxie) est associée à une déficience de l’immunité. 

 Des études ont montré que l’hypoxie peut inhiber le type de cellules immunitaires principales utilisées pour combattre les infections virales, appelées lymphocytes T CD4+. Cela se produit parce que l’hypoxie augmente le niveau d’un composé appelé facteur 1 inductible à l’hypoxie (HIF-1), qui inhibe les lymphocytes T et stimule une puissante cellule immunitaire inhibitrice appelée Tregs. Cela ouvre la voie à toute infection, y compris la COVID-19, et rend les conséquences de cette infection beaucoup plus graves. En fait, votre masque peut très bien vous exposer à un risque accru d’infection et, si c’est le cas, avoir des séquelles bien pires.


Les personnes atteintes d’un cancer, en particulier si le cancer s’est propagé, courent un risque supplémentaire par hypoxie prolongée, car le cancer se développe mieux dans un micro-environnement pauvre en oxygène. Un faible taux d’oxygène favorise également l’inflammation, ce qui peut favoriser la croissance, l’invasion et la propagation des cancers.  

Des épisodes répétés d’hypoxie ont été proposés comme un facteur important de l’athérosclérose et donc de l’augmentation de toutes les maladies cardiovasculaires (crises cardiaques) et cérébrovasculaires (accidents vasculaires cérébraux).

Le port quotidien de ces masques présente un autre danger, surtout s’ils sont portés pendant plusieurs heures. Lorsqu’une personne est infectée par un virus respiratoire, elle expulse une partie du virus à chaque respiration. Si elle porte un masque, en particulier un masque N95 ou un autre masque bien ajusté, elle respirera constamment les virus, ce qui augmentera la concentration du virus dans les poumons et les voies nasales.

 Nous savons que les personnes qui ont les pires réactions au coronavirus ont les plus fortes concentrations du virus au début. Et cela conduit à la tempête mortelle de cytokines chez un certain nombre d’entre eux.
 
Cela devient encore plus effrayant. Des preuves plus récentes suggèrent que dans certains cas, le virus peut pénétrer dans le cerveau. Dans la plupart des cas, il pénètre dans le cerveau par les nerfs olfactifs (nerfs olfactifs), qui sont directement reliés à la zone du cerveau traitant de la mémoire récente et de la consolidation de la mémoire. En portant un masque, les virus exhalés ne pourront pas s’échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau ».


Dr Russell Blaylock
*

dimanche 10 mai 2020

Dr Devra DAVIS - CEM - Cerveau et sperme en danger


 CEM = Champs électromagnétiques

Dr Devra Lee Davis  PhD MPH a été la fondatrice  et directrice du 1er centre d'oncologie environnementale au monde, au centre du cancer de l'université Hillman à  Pittsburgh. 
Elle a été  la première directrice du conseil de toxicologie et d'études environnementales de la National Academy of Science .
Elle est également chercheur  en épidémiologie  à l'Institut National du Cancer


La sécurité des téléphones portables est testée sur des têtes en plastique. 
Et nos têtes ne sont pas en plastique
 

Dr Devra DAVIS rappelle,  avec l'illustration ci-dessus, les réserves qui s'imposent face au discours lénifiant du marketing, concernant notre santé.

Par ailleurs, dans une présentation des problèmes sanitaires liées aux ondes,  http://www.prweb.com/releases/2011/3/prweb8233289.htm, Dr Devra Davis précise

"Combinée à d'autres enquêtes, la présente étude démontre que le rayonnement des téléphones portables modifie ce qui se passe à l'intérieur du cerveau".
 ....

«Les tumeurs ne sont que la partie émergée de l'iceberg, mais leur développement est précédé par des années d'autres perturbations biologiques qui ont une profonde pertinence médicale - et cette étude confirme que des changements biologiques importants se produisent après des expositions relativement brèves telles que celles qui se produisent quotidiennement dans un  monde  de cinq milliards de téléphones portables. "....
"Prétendre que les téléphones portables sont sûrs, est une interprétations erronée de données scientifiques qui induit les gens en erreur", prévient encore le Dr Davis. «Par conséquent, jusqu'à ce que des réponses scientifiques définitives soient disponibles, l'adoption de  précautions, en particulier chez les jeunes, est recommandée.
 

Soucieuse de la (bonne)  santé  des enfants , livrés aux décisions des adultes , Dr Devra Davis , insiste sur  la nécessité de les protéger des CEM , même avant leur naissance .... quand elle est possible.


 http://www.disconnectbook.com.

La vidéo suivante , qui date  de 2015, concerne les dangers expliqués pas à pas, et  liés aux téléphones portables. Cette conférence sur les dangers des téléphones portables et des champs électromagnétiques ,  a été enregistrée en 2015, à Melbourne ( AU).
La traduction automatique en français est assez fidèle et se trouve, comme d'habitude par quelques clics :
- roue dentée , en bas à droite
- sous-titre
- français

https://www.youtube.com/watch?v=BwyDCHf5iCY

 A la minute 47'35, il est rappelé qu'en 1994, il a existé un mémo secret produit par les industriels et qui incitait ses membres à utiliser une stratégie guerrière pour discréditer toutes les études ou recherches  qui s'avéreraient contraires à leurs intérêts.
 

Pour aider à un repérage des sujets abordés, quelques  mots ou  expressions sont proposés  ci-après , pour ceux qui ont un sujet de préoccupation particulier.

- spermatozoïdes 5'43"
- cerveau 6'36"
- bébé 6'46
- glucose dans le cerveau 9'40"
- mélanine 10'40"
- oméga3 11'12"
- testicules 11'32"
- message d'un individu atteint d'une tumeur 13'33"
- impulsions 11'40"
- risques accrus pour les enfants 16'17"
- organes de reproduction 18'31
- grossesse 19"51
- enfants 23'39"
- radar/micro-ondes 26'29"
- dommages cellulaires 27'35"
- hippocampe 28'50"
- sperme 31'10"
- seins 35'
- RF, radiation prénatale 38'39"
- cancer du cerveau 40'10"
- abeilles 46'
- études biaisées 48'28"


En Février 2020,  Dr Devra Davis a participé par visio-conférence, pour cause de santé, et/mais avec quelques problèmes de transmission ,  au FORUM des EXPERTS :
https://www.youtube.com/watch?v=-AeSoC6la9c

Dr Yaël STEIN et l' ÉLECTRO-HYPERSENSIBILITÉ


Dr Yael STEIN est anesthésiologiste et chercheure, spécialisée en médecine de la douleur au Centre Médical   de l'Université hébraïque de Jérusalem
 

Les principaux thèmes de  ses recherches portent sur :

* Effets sur la santé des rayonnements non ionisants (CEM)
* Électro-hypersensibilité
* Effets environnementaux des CEM
* Risques professionnels et environnementaux et effets sur la santé (pesticides, produits chimiques)
* Cognition et perception
* Santé publique
* Bioéthique

Dr Yael STEIN , est co-fondateure du centre de prévention du génocide de Jérusalem.
 

Dr Stein a, par ailleurs,  participé aux recherches qui ont permis d'expliquer les sensations de brûlure de peau via les canaux sudoripares,  en  découvrant et expliquant que les extrémités des canaux sudoripares qui expulsent la sueur de la glande vers les pores à la surface de la peau , ont une structure hélicoïdale qui fait fonction  d'antenne.
https://ehtrust.org/letter-fcc-dr-yael-stein-md-opposition-5g-spectrum-frontiers/
 

La  vidéo ci-après, consacrée aux problèmes de l'électro-hypersensibilité  a été enregistrée lors d'un FORUM d'EXPERTS  en février 2020 , et portant sur les problèmes liés aux CEM.
http://video.tau.ac.il/events/index.php?option=com_k2&view=itemlist&task=category&id=1765:2020-expert-forum&Itemid=560
 

Cette vidéo  , avec sous-titrage  français automatique possible , comporte de nombreux tableaux d'explications qui permettent une lecture facile  et un compréhension synthétique du problème .
https://www.youtube.com/watch?v=CTskmNEv9k4

 

vendredi 8 mai 2020

Mettre les lanceurs d'alerte en prison

C'est déjà fait. Ou presque.
Menotté et en garde à vue .... c'est tout comme, dans l'intention d'intimider




Le 21 avril 2020, le président de NEXT UP, Monsieur Sargentini,  a été menotté  chez lui et prié de la boucler  par un groupe de gendarmes qui a fouillé tout et partout , dans ses locaux professionnels et privatifs, et ce,  pendant deux heures . 
Cela a permis aux forces de l'ordre de mettre le désordre partout, comme le font des cambrioleurs hargneux,  et d' embarquer tout ce qui les branchait.
 

Les détails de cette démonstration d'intimidation violente,  digne d'une dictature, ou réquisition rime avec vol,  se trouvent à :
https://blogs.mediapart.fr/lenous/blog/230420/l-organisation-antinucleaire-et-sanitaire-next-perquisitionnee-mardi-21-avril

L'expression "lanceur d'alerte" utilisée ici est prise dans un sens habituel , et non selon la définition de l'article 6 de la la Loi Sapin II, du 9 décembre 2016. 

Elle désigne donc ,  dans un  sens général , tout individu ou groupe d'individus qui dénonce un préjudice grave pour l'intérêt général.

 C'est le cas de l'association NEXT-UP  connue par ,  et pour , son engagement contre la pollution environnementale ; laquelle  fragilise les  moins informés et les plus vulnérables ou  démunis. Tout comme les autres associations engagées dans ce combat pour le maintien d'une bonne santé, NEXT-UP s'appuie sur des études et des preuves scientifiques en toutes langues  et provenant de tous pays.
Mais  il se trouve qu'en France et ailleurs, ces études sont   soigneusement occultées ou déformées par les représentants d'un pouvoir qui privilégie le contrôle des populations au service de ses intérêts purement financiers.



Pour arriver à ses fins de soumission et de contrôle de la population pour un meilleur empilement de la richesse par une élite incestueuse, il y a  maintenant en prévision le numérique de traçage, que permet  la prolifération des champs électromagnétiques (CEM)  produit par une foultitude d'antennes émettrices.

Manque de pot, ce déferlement de CEM lié à d'autres pollutions environnementales a créé  depuis une quinzaine d'années une maladie reconnue être l'expression de comorbidités : l'électro hypersensibilité ( EHS)
 

En France , sur une population de 66,99 millions de personnes , recensée en 2019, il y aurait environ 6,7 millions d'électro-hypersensibles.
Il s'agit là d'un chiffre qui va exploser grâce à la pose forcée du Linky qui nécessite des antennes 900 MHz partout et posées à hauteur de tête d'humain, en tout discrétion et sans aucune information de la population.
A cela s'ajoutera, avec la 5G  la pose d'antennes relais tous les 100m ou 200m, à hauteur d'homme ou juste au-dessus,  pour permettre l' hyper-fonctionnement de la 5G, dont les fréquences plus élevées pénètrent moins bien, sauf avec ces relais  d'antennes multiples.
Actuellement la 5G est en activité à un titre "dit" expérimental dans toutes les régions de France.


Chez nous, comme dans les dictatures, il semble exister une volonté de mettre  en place un contrôle de la société ,  sans gilets jaunes et sans contrainte, au moyen de  décrets  ou d'ordonnances présentés, maintenant,  comme des éléments de sauvegarde de la santé ou des intérêts de la population. Cela se fait sur fond de  terreur, de panique et de décisions autoritaires .
Et ce sont les employés de l'Etat qui sont chargés de s'y coller,  avec morgue et brutalité pour certains . 

Qu'il s'agisse d'action brutale ou de propos itou, les éléments de langage qui amalgament lanceurs d'alerte sur des problèmes sanitaires à  des terroristes écologistes , leur sont proposés par le pouvoir. Libre à ces zélés employés de l' État,  ensuite , d'agiter les épouvantails de  malfaiteurs, de l'Ultra-gauche, et du terrorisme pour stigmatiser des associations de défense de l'environnement et qui n'ont rien à voir avec tout cela.
Les médias sont priés de suivre , et plusieurs l'ont fait, niant même la mise en fonction de la 5G déjà réalisée en France.


Le pompon revient quand même à un gendarme, forcément jacquot de sa hiérarchie,  et qui confond  officiellement,  volontairement et grossièrement,  une revendication d'un droit à un libre choix de nature sanitaire ( vie privée) avec une volonté de contaminer ( détermination à nuire = infraction pénale) .
Comme suit :
Qui, aujourd'hui, ose aborder les effets sanitaires liés au développement à tous crins, et non justifié par la pandémie, du tout numérique, se voit traité de complotiste, voire de terroriste, comme le dit clairement le lieutenant (RO) Alexandre RODDE dans sa note n°48 d'avril 2020 du CREOGN (Centre de Recherche de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale) et dans un paragraphe intitulé "III) Ultra-gauche, anarchistes et terroristes écologistes : une menace en évolution" : « Certains groupuscules se sont par ailleurs déjà opposés à l’utilisation potentielle d’applications pour suivre la propagation du virus, lors de la phase de déconfinement à venir, et ont accusé les compteurs Linky ou les antennes 5G d’affaiblir le système immunitaire",  renvoyant explicitement à une pétition et à ses signataires, dont Robin des Toits. Puis, on lit : "Une réponse pénale forte contre les actions de contamination volontaire est nécessaire." Faisant plus loin référence à de lourdes peines d'emprisonnement.
 Ce passage est extrait de :
https://www.robindestoits.org/Qui-veut-noyer-son-chien-l-accuse-de-la-rage-ou-Etre-lanceur-d-alerte-lorsque-toute-critique-est-taxee-de-complotisme_a2899.html
 

Et pour ceux qui s'inquiètent de ne pas pouvoir être testés au Covid-19, il y a les expériences faites par le président tanzanien pour les rassurer et les amuser.
https://www.youtube.com/watch?v=V-ZHsMnkaFI

Tout comme il y a d'autres modes de réponse,( autre que la répression et les décrets multiples et ordonnances à tout va) au problème du Covid-19 dans le monde
https://etouffoir.blogspot.com/2020/04/covid-19-femmes-responsables-politiques.html


mercredi 6 mai 2020

EHS ( électro- hypersensibles) avérés ou à venir - Alzheimer en hausse - QI en baisse.

"Quand le discours ambiant affirme que la maladie d’Alzheimer est limitée aux gens âgés, qu’il s’agit d’une maladie de la vieillesse et donc qu’on n’y peut rien, autrement dit qu’il faut bien mourir de quelque chose… c’est une imposture ! La maladie concerne maintenant tous les âges, y compris des adultes et même certains jeunes. "
extrait de  http://www.artac.info/fr/information/actualites/actus-de-l-artac_000052_actu000030.html


Ceci est une image médicale  qui montre la différence entre un cerveau  + normal en haut 
et un cerveau  dévascularisé d'EHS, en dessous.
 
La vidéo suivante est une présentation de la problématique et des problèmes liés à la condition d' EHS ( électro-hypersensible) par le Dr Béatrice Milbert

Le Docteur Béatrice Milbert est médecin chercheur spécialiste en pathologies infectieuses, médecine tropicale et spécialiste de la maladie de Lyme. 

Dr Béatrice Milbert est également vice-présidente de l'association Chronimed parrainée par le Professeur Luc Montagnier

https://www.youtube.com/watch?v=wWVyoQSPB-Q

Dans cette vidéo , Dr Béatrice Milbert fait état de sa collaboration sur l'EHS, qui présente de nombreux symptômes communs avec la maladie de Lyme,  avec le Professeur Dominique BELPOMME.

Et donc .... " si vous voulez" , voici ci-après, l'excellente et courageuse  conférence explicative sur l'EHS,
par le Professeur Belpomme . Cette présentation qui rappelle les fondamentaux liés aux ondes , peut servir également  de base de compréhension aux cibles de harcèlement électronique, 
https://www.youtube.com/watch?v=dgAFvHaBa1c
 

Le professeur Dominique Belpomme est le président de l'ARTAC (association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse). Ce groupe de recherche français est l'un des plus avancés sur la question des EHS en Europe.

http://www.artac.info/fr/artac/consultations-du-pr-d-belpomme

La carte ci-après, vient d'une article d'Aujourd'hui en France du 4 mai 2020. Elle montre les destructions d'antennes relais recensés depuis  le 1er avril 2020. 




Par un raccourci fulgurant, cet article, associe ces actions disséminées  à un mouvement anti-capitaliste avec des ramifications européennes où le même phénomène est repéré.

C'est oublié que cela a déjà existé en Israël, quand des citoyens ont décidé de contraindre leur gouvernement à généraliser l'installation de la fibre optique, plus respectueuse de la santé des plus vulnérables ( enfants et séniors) et de l'environnement . 


A lire en ligne : https://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/5g-et-sante-que-reste-t-il-du-principe-de-precaution